FANDOM



Différents films portent le même nom; voir la page d'homonymie : Titanic

Titanic est un film américain de James Cameron.

SynopsisModifier

Brock Lovett est le coordinateur d'une équipe qui fouille méticuleusement l'épave du Titanic, paquebot géant réputé insubmersible qui connut pourtant un destin tragique. Lors d'une plongée en sous-marin miniature, il croit mettre enfin la main sur le Cœur de l'Océan, un bijou unique à la valeur inestimable dont la découverte lui apporterait la gloire. Mais il remonte des profondeurs seulement un dessin qui représente une jeune fille nue portant le bijou en pendentif.

À des milliers de kilomètres de là, une vieille dame, Rose Calvert, découvre ce dessin sur l'écran de son téléviseur. Elle contacte Lovett et lui affirme qu'elle est la jeune fille en question. Rare survivante encore en vie du naufrage du Titanic, elle raconte à Lovett et à son équipe la croisière inaugurale du paquebot ainsi que sa propre aventure, quand elle rencontra un artiste voyageant en troisième classe, : Jack Dawson.

CritiqueModifier

Le Titanic demeure un mythe. À lui seul, il continue de symboliser la grandeur et la décadence de l'humanité. L’égoïsme des hommes, l’amour, les clivages sociaux, la mort et la vie se déclinent et s’articulent autour de cette catastrophe maritime, en peinture d'une société et de mœurs d'une époque. La trop grande confiance des hommes dans le progrès et ce qu'il en résulte.

Qu'en a fait Cameron? « La tragédie du Titanic fait partie de la mémoire collective. Mais le temps lui a ôté son côté humain, » insiste-t-il. C'est pourquoi, sur cette toile de fond historique, Cameron greffe l'histoire de Jack Dawson et de Rose Dewitt Bukater qui apportent tous les deux un repère émotionnel au spectateur, lui permettant de vivre cette catastrophe de l'intérieur.

Mais derrière cette facade brillante et cet immense succès commercial, un regard critique s'impose. Pendant 1h30mn, avant que le Titanic ne heurte l'iceberg, le film expose ses deux personnages principaux, Rose et Jack. Leur rencontre, leur discussion, leur amour... Malheureusement, les personnages n'intéressent pas Cameron. Seule l'histoire qu'il peut dérouler comme un serpentin semble le guider dans une galerie de clichés et d'images stéréotypées qu'on est même étonné que cela ait pu provoquer une tel engouement de la part du public. .

Tout est convenu, tout baigne dans la facilité et même la mise en scène de Cameron est d'une lourdeur écrasante. Le nombre de plans en plongée au dessus de ses personnages à la proue du Titanic en devient assommant. Tout cela est mécanique et ne possède aucun souffle. Cameron est incapable de faire vivre ses principaux personnages, de leur donner une quelconque originalité. Ce sont souvent ses personnages secondaires qui s'en tirent le mieux comme la mère, le futur mari de Rose, le constructeur du Titanic (peut-être le personnage le plus touchant)... Et encore, ils sont tellement stéréotypés, ne possède aucune épaisseur, aucune ambiguité qu'on s'en désintéresse très vite mais au moins, ils parviennent à exister. Quant aux amis de Jack, ils n'existent tout bonnement pas.

L'histoire de Jack et Rose, elle non plus, ne possède aucune texture particulière. On sait tout à l'avance et on a droit à tous les clichés en vigueur. Passons sur le pauvre mais beau garçon et la pauvre petite fille riche. Dès que Jack aperçoit Rose, boum, il craque. C'est tellement prévisible que la scène elle-même, platement mise en scène et interprétée, est fade. Cameron est tellement embarassé par cette première partie qu'il ne parvient jamais à donner une âme à ses personnages. Tout comme la scène de sauvetage ou bien sûr, Jack se trouve au bon moment, au bon endroit. Et bien sûr, il faut que Rose glisse et manque de tomber et bien sûr, Jack la retient.

Le film surtout révèle de grosses lacunes de scénario. Cameron n'est pas marxiste, pour sûr, l'opposition entre classes est totalement inexistante. Après avoir sauvé Rose, celle-ci revient voir le pauvre Jack, en passant on ne croit pas une seconde à sa situation financière lamentable tellement tant il revêt bien le smoking. Elle s'offusque des questions de Jack et brusquement, sans crier gare, elle lui prend son carton à dessin mais comme elle ne sait pas encore ce qu'il y a dedans, on se demande bien pourquoi elle le lui chipe comme ça.

Dans la seconde partie, Cameron se sent plus à l'aise. Il n'évite pas encore certains clichés comme quand le Titanic heurte l'iceberg au moment où Rose et Jack s'embrassent. On a même l'impression que c'était ça qu'il voulait vraiment filmer. Ceci dit, rien d'extraordinaire non plus, on est dans un film catastrophique classique sauf qu'il s'agit du Titanic. On peut sauver du désastre quelques fugaces moments où Cameron frôle l'incongru, l'inventivité (les musiciens qui reviennent jouer , Rose crachant au visage de son mari, ce qui fait écho à la scène ou Jack lui apprend à cracher, le constructeur du bateau, assez touchant) mais ce n'est pas beaucoup.

Le problème encore dans cette seconde partie, c'est que le pauvre Jack est toujours là au bon moment, il a toutes les solutions, il s'en sort toujours. Même Rose parvient à briser ses menottes après s'être entrainé sur une armoire. Assez ridicule, surtout quand Jack lui dit :"Bon, assez pour l'entrainement." ou encore quand Rose part chercher de l'aide, il lui dit, alors qu'il est attaché :"Je t'attends ici." Evidemment...

Dans la deuxième partie, c'est Kate Winslet qui s'en sort le mieux par rapport à l'insipide Léonardo di Caprio, totalement inexistant. Elle arrive à faire passer une certaine émotion, une certaine épaisseur à son personnage qui n'en avait pas beaucoup jusqu'ici. Elle arrive à être touchante comme quoi il suffisait de creuser un peu.

Certes, Jack ne s'en sort pas à la fin et on se demande bien pourquoi il ne tente même pas de chercher une planche (de salut) et préfère mourir gelé en tenant la main de Rose. C'est peut-être plus émouvant mais on n'y croit guère surtout qu'ils s'aiment beaucoup et que le pauvre Jack a déployé tant d'efforts pour s'en sortir qu'il n'a même pas un regard pour voir s'il n'y a pas une solution pour survivre.

Reste quelques superbes plans du Titanic illuminés, ou encore la scène où le Titanic se soulève et est englouti par les flots, mais il n'y aucune mise en scène, une simple mise en images avec 200 millions de dollars comme budget. Le gros problème du film est son manque de point de vue, de véritables idées de mise en scène. Cameron se sent obligé tout montrer alors que peut-être l'idée était intéressante de rester un moment en dehors de la catastrophe et de suggerer. La fin plonge dans les pires clichés qui soient (le bijou que la vieille Rose lâche dans l'océan, ah "Le coeur d'une femme est un océan de secrets"...) et entretient le mythe de l'amour éternel et jeune qui perdure au delà de la mort.

C'est vraiment dommage que Cameron se soit si peu foulé dans l'écriture de son scénario car cela aurait été intéressant de bâtir une véritable histoire avec un film "catastrophe".

DistributionModifier

  • Leonardo DiCaprio : Jack Dawson
  • Kate Winslet : Rose Dewitt Bukater
  • Billy Zane : Caledon Hockley
  • Kathy Bates : Molly Brown
  • Bill Paxton : Brock Lovett
  • Gloria Stuart : Rose Dawson Calvert
  • Frances Fisher : Ruth Dewitt Bukater
  • Bernard Hill : Capitaine Edward J. Smith
  • Jonathan Hyde : J. Bruce Ismay
  • David Warner : Spicer Lovejoy

Fiche techniqueModifier

  • Titre : Titanic
  • Réalisation : James Cameron
  • Scénario : James Cameron
  • Production : James Cameron, Jon Landau
  • Musique originale : James Horner
  • Montage : Conrad Buff IV, James Cameron, Richard A. Harris
  • Pays : États-Unis
  • Durée : 194 minutes (3h14)
  • Dates de sortie : 14 décembre 1997 (Los Angeles) ; 7 janvier 1998 (France)

RécompensesModifier

Titanic a remporté onze Oscars en 1998 dont


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Cette page utilise tout ou partie du contenu de Ann Wiki. L'original de l'article est à Titanic_(1997).

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard