Fandom

Film Wiki

Suzaku

2 868pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Suzaku (萌の朱雀 Moe no suzaku ) est un film japonais de Naomi Kawase, sorti en 1997

SynopsisModifier

Le film se déroule dans la montagne, dans le village natal de la réalisatrice. Ce village vit de la sylviculture des forêts de cèdres Yoshino. On suit la vie quotidienne d'une jeune fille Michuru, avec son cousin, ses parents et sa grand-mère. Le film est en 2 parties séparées par une quinzaine d'années, toujours avec les mêmes protagonistes. Une terrible crise économique oblige la plupart des habitants qui vivent de la sylviculture depuis des générations à quitter les lieux. Le père de famille milite pour la construction d'une ligne ferroviaire qui desenclaverait le village. On voit des stigmates d'une tentative de réalisation avec un tunnel désaffecté. Ce tunnel est présent tout au long du film, il symbolise le passage de l'enfance à l'adolescence pour les enfants. Il sera aussi le lieux d'un tragique événement qui touchera cette famille.

CritiqueModifier

Ce film est très émouvant, très proche des gens qu'ils soient jeunes, moins jeunes ou personnes âgées. La caméra prend le temps de filmer ces personnages, et leur vie. Le film est un peu mélancolique, accompagné par un morceau de piano que l'on entend à différents moments du film. Ce film est fait de peu de choses, ou de choses petites, mais elles nous touchent directement. Une des scènes les plus émouvante est tout simplement une série de personnes cadrées au niveau du visage tourné en vidéo par le père (sur l'air au piano).

La réalisation ne recherche en rien l'exceptionnel pour, au contraire, se concentrer sur les personnes, leurs joies, peines et tiraillements. Naomi Kawase filme la vie, n'oubliant pas d'y distiller au compte gouttes quelques moments de grâce, et la nature telles qu'elle la perçoit, sans artifices ni fioritures, et rejoint en cela le minimalisme des cinéastes attachés à la notion du temps.

La réalisatrice éclaire ses personnages d'un halo de bonheur ou de tristesse qui passe bien au delà des simples paroles. Le simple plaisir d'un moment partagé, comme l'invitation à regarder les étoiles, suffit à faire naître sourires et bonheurs. On se laisse bercer doucement et sûrement par cette jolie fable minimaliste, au son des chansonnettes poussées par ses plus jeunes habitants. Les acteurs, non professionnels pour la plupart (excepté Jun Kunimura), livrent un jeu d'une justesse incroyable et leur retenue est d'autant plus émouvante que l'on aimerait qu'ils parviennent à sortir de ce quasi-mutisme dont ils sont prisonniers. Ainsi, malgré le thème transposable universellement, cette première réalisation de Naomi Kawase est indissociable de la culture japonaise.

DistributionModifier

Fiche techniqueModifier

  • Titre original : 萌の朱雀 Moe no suzaku
  • Réalisation : Naomi Kawase
  • Scénario et dialogues : Naomi Kawase
  • Image : Masaki Tamura
  • Montage : Yuji Oshige
  • Musique originale : Masamichi Shigeno
  • Production : Koji Kobayashi .
  • Durée : 95 minutes
  • Dates de sortie: mai 1997 (Cannes); 1 novembre 1997 (Japon) ; 4 mars 1998 (France)
  • Récompense: Caméra d'or au Festival de Cannes 1997: Prix FIPRESCI à Rotterdam 1997

SourceModifier

Cette page utilise tout ou partie du contenu du Wiki d'Ann. L'original de l'article est sur cette page. La liste des auteurs se trouve sur cette page. Le texte de cette page tout comme celui-ci est disponible sous GNU Free Documentation License.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard