FANDOM


Romain Duris (né à Paris le 28 mai 1974), est un acteur français de cinéma.

Biographie Modifier

Il étudie les arts appliqués mais abandonne la peinture pour se tourner vers la musique. Il crée un groupe de jazz-funk-rap puis l'abandonne aussi. C'est un peu par hasard qu'il se tourne vers le métier d'acteur. Découvert à la sortie des cours par le directeur de casting de Cédric Klapisch, il ne voulait pas devenir acteur et n'était pas franchement motivé pendant son premier casting.

Le rôle qui l'a fait découvrir est celui qu'il a tenu dans le film de Cédric Klapisch Le Péril jeune (1994), tourné au départ pour Arte qui voulait des téléfilms sur les années lycée. Il a par la suite collaboré plusieurs fois avec le réalisateur (qui a souhaité entretenir avec lui une relation comparable à celle de François Truffaut avec Jean-Pierre Léaud) : Chacun cherche son chat, Peut-être, L'Auberge espagnole, Les Poupées russes, Paris. Il a aussi collaboré plusieurs fois avec Tony Gatlif (Gadjo Dilo, pour lequel il a été nommé espoir masculin aux césars et Exils) et Olivier Dahan (Déjà mort et Le Petit Poucet). Mais il qualifie sa relation avec Cedric Klapish de "différente" de celle qu'il avait eu avec ces deux cinéastes.

Aucun acteur de sa génération ne peut prétendre à une carrière marquée d'un tel éclectisme. Voyage chez les Gitans (Gadjo Dilo), biopic (Molière), huis clos dostoïevskien (Persécution), comédie romantique (L'Arna­cœur), fantasmagorie poétique (L'Écume des jours). Il a couvert tous les genres et traversé toutes les familles du cinéma.

Pour cela, il n'a jamais choisi le confort. Tony Gatlif, qui l'a dirigé à trois reprises, dit qu'« il aime prendre des risques. C'est une façon pour lui de s'échapper, de s'oublier, en allant parfois puiser des choses qui ne seraient pas venues naturellement. Au départ, il n'était pas acteur, il a appris à l'être, en jouant à fond. Sur Exils (2004), il était déjà moins cheval fou, plus grave et impliqué. En même temps, il a cette présence irrésistible et charmante, ce que Gérard Depardieu résume par "avoir le sourire" ».

Ozon complète : « Il est assez intelligent pour savoir qu'il faut parfois aller là où on ne l'attend pas. Il a changé avec les années, il est devenu père, mais on a l'impression que le jeu ne s'est pas vraiment professionnalisé chez lui, alors qu'il s'investit beaucoup dans le travail. Les comédiens ont souvent plus de mal à être regardés que les comédiennes, ils ont moins l'habitude. Pas lui. Il aime ça et il est tout de suite prêt à servir le metteur en scène, à se mouler entièrement dans son univers. D'après moi, ce rôle de femme va l'aider à devenir un homme. »

Etre un homme, une femme, un adulte. Autour des films de Duris, il y a souvent en ligne de mire cette idée d'une affirmation de soi, qui passe par un bras de fer, un combat parfois forcené. Adolescence attardée et passages par différents âges de raison : c'est ainsi qu'on l'a vu grandir à travers la saga de Cédric Klapisch, commencée avec L'Auberge espagnole (2002), poursuivie avec Les Poupées russes et Casse-tête chinois.

Filmographie Modifier

Récompenses Modifier


Retrouvez tous les détails de la filmographie de Romain Duris sur sa fiche IMDB

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard