FANDOM


Piège de cristal (Die Hard) film américain de John McTiernan sorti en 1988

SynopsisModifier

John McClane, un flic de New York, débarque à Los Angeles afin de passer les vacances de Noël avec sa femme Holly, dont il est separé depuis plusieurs mois, dans le secret espoir d'une réconciliation. Celle-ci est cadre dans une multinationale japonaise, la Nakatomi Corporation. Son patron, M. Takagi, donne une soirée en l'honneur de ses employés, à laquelle assiste McClane. Mais au même moment, la tour qui abrite la soirée du réveillon est envahie par un groupe de malfaisants. Les résidents de l'immeuble sont pris en otage. Tout a été calculé au millimètre près. Tout sauf un détail : McClane. À l'origine, le scénario était plus sombre, les preneurs d'otages étant de véritables terroristes. Mais dans l'objectif d'y insérer plus de gaieté comme il s'agissait avant tout d'un divertissement d'été, ce sont des cambrioleurs se faisant passer pour des terroristes qui prennent le relais.

CritiqueModifier

Piège de cristal est un film d’action dans toute sa splendeur, presque l’incarnation même du genre. Ce film possède de nombreuses qualités cinématographiques et pourra ainsi plaire aux fans du genre, mais également à un public plus large, malgré la grande violence, hélas de nos jours banalisée.

La réalisation de McTiernan est excellente, elle sert parfaitement la situation créée par le scénario, et l’intimité de l’immeuble, ce huis clos tridimensionnel, n’est pas oppressant mais stressant, ce qui est exactement le but recherché. Le montage vient en renfort de la très bonne réalisation, avec un rythme effréné, soutenu, sachant cependant respirer à bon escient, ce qui n’est pas le cas de la plupart des films d’action de l'époque.

Les acteurs sont au niveau de la réalisation En effet c’est le premier vrai long métrage de Bruce Willis, les amoureux du petit écran l’auront apprécié dans son flegme crasseux et alcoolisé de Clair de Lune, mais au cinéma c’est un là son vrai départ. En face, McTiernan lui oppose Alan Rickman. Pour les plus jeunes d’entre vous, c’est le méchant professeur Rogue des films Harry Potter. C’est ici aussi son premier vrai grand film, dans lequel son interprétation est déjà parfaite.

Une des forces du film tient dans son scénario. Simple, tellement simple qu’il a servi de plate-forme à des jeux vidéos de tir à la première personne. . Des pseudos terroristes qui s’emparent d’un immeuble, un flic qui s’y trouve, donnent une guéguerre basée sur la nervosité de l’adversaire, la furtivité d’un côté, la force de frappe de l’autre. Bref, un mélange entre une partie d’échec et un paint-ball à balles réelles. Pour épauler ce scénario simple mais efficace, on trouve un vrai travail d’écriture dans les dialogues, et les bons mots foisonnent.

Un contenu politique superficiel existe pour dénoncer l’intrusion médiatique et les risques que font encourir certains journalistes à des gens uniquement pour se faire un nom.

On entend une musique derrière les coups de feu et explosions en tout genre, elle est loin, super loin. Pas mauvaise, mais la musique n’est clairement aucun rôle dans ce film

Au final un film vraiment plaisant, qui fait passer un excellent moment avec des bons acteurs, une bonne réalisation et un rythme parfaitement jaugé. On regrette une certaine facilité générale et la fin, somme toute décevante.


Distribution Modifier

  • Bruce Willis : John McCLane
  • Alan Rickman : Hans Gruber
  • Alexander Godunov : Karl
  • Bonnie Bedelia : Holly Gennero McClane
  • Reginald Veljohnson : Le Sergent Al Powell
  • Paul Gleason : Dwayne T. Robinson
  • De'voreaux White : Argyle
  • William Atherton : Richard Thornburg
  • Hart Bochner : Ellis
  • James Shigeta : Takagi
  • Robert Davi : Big Johnson
  • Grand L. Bush : Little Johnson
  • Clarence Gilyard Jr. : Theo


Fiche technique Modifier

  • Titre original : Die Hard
  • Réalisation : John McTiernan
  • Scénario : Jeb Stuart et Steven de Souza d'après le roman Die Hard de Roderick Thorp
  • Production : Lawrence Gordon et Joel Silver
  • Société de distribution : 20th Century Fox
  • Musique originale : Michael Kamen
  • Photographie : Jan De Bont
  • Montage : John F. Link et Frank J. Urioste
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Durée : 126 minutes
  • Dates de sortie : 15 juillet 1988 (USA); 21 septembre 1988 (France)

SuitesModifier

Devant le succès de ce film, trois "suites" ont été tournées:

  • Die Hard 2 : 58 minutes pour vivre de Renny Harlin avec Bruce Willis, Bonnie Bedelia, William Sadler (1990)
  • Die Hard 3 : Une Journée en Enfer de John McTiernan avec Bruce Willis, Samuel Leroy Jackson, Jeremy Irons (1995)
  • Die Hard 4 : Vivre libre ou mourir de Len Wiseman avec Bruce Willis, Maggie Q, Justin Long (2007)

SourceModifier

Cette page utilise tout ou partie du contenu de Ann Wiki. L'original de l'article est à Piège_de_cristal.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard