FANDOM


Philippe Djian romancier et nouvelliste français né le 3 juin 1949 à Paris

BiographieModifier

La légende raconte que pendant une enfance paisible dans une famille de la petite bourgeoisie du 10e arrondissement parisien, et alors qu'il s'ennuie à l'école, un camarade de classe le pousse à l'écriture, d'abord sous forme de carnets. Ses premières lectures lui forgent une certaine idée de l'importance du style : Mort à crédit de Louis-Ferdinand Céline, Lumière d'août de William Faulkner, L'Attrape-cœurs de J.D. Salinger.

Il est diplômé de l'École supérieure de journalisme de Paris. Il part ensuite pour l'Amérique du Sud réaliser un reportage qu'il réussira plus tard à vendre à l'hebdomadaire L'Humanité Dimanche.

Il est docker au Havre, magasinier chez Gallimard, vendeur, interviewer de Lucette Destouches, la veuve de Céline, pour Le Magazine littéraire. C'est la nuit, dans une petite guérite d'autoroute de la Ferté-Bernard, qu'il rédige ses premières nouvelles, qui paraîtront dans le recueil 50 contre 1 en 1981. Le succès n'est pas immédiat, mais les romans qui suivent apportent un souffle nouveau. L'adaptation au cinéma de 37°2 le matin lui apportera la popularité.

Antoine de Caunes lui présente plus tard Stephan Eicher, avec lequel Philippe Djian noue une profonde amitié. Il devient son parolier, au moins pour ses chansons en français (Déjeuner en paix, Pas d'ami comme toi, Tu ne me dois rien...). Il écrit les paroles de Ne reviens pas pour Johnny Hallyday en 2002, sur la musique de Stephan Eicher.

Il déménage souvent, a habité à Boston et à Florence ; il est aujourd'hui installé à Biarritz. Doggy Bag, dont le premier opus Saison 1 est sorti en 2005, entame une série littéraire en 6 saisons (6 livres) inspirée des séries télévisées américaines.

Il obtient le prix Interallié 2012 pour son livre « Oh... ».

OuvragesModifier

Romans

  • Bleu comme l'enfer, Bernard Barrault, 1983
  • Zone érogène, Bernard Barrault, 1984
  • 37°2 le matin, Bernard Barrault, 1985; ebaptisé Betty Blue par les traducteurs anglais et allemand.
  • Maudit Manège, Bernard Barrault, 1986
  • Échine, Bernard Barrault, 1988
  • Lent dehors, Bernard Barrault, 1991
  • Sotos, Gallimard, 1993
  • Assassins, Gallimard, 1994
  • Criminels, Gallimard, 1997
  • Sainte-Bob, Gallimard, 1998
  • Vers chez les blancs, Gallimard, 2000
  • Ardoise, Julliard, 2002
  • Ça, c'est un baiser, Gallimard, 2002
  • Frictions, Gallimard, 2003
  • Impuretés, Gallimard, 2005
  • Doggy Bag, 6 saisons , Julliard, de 2005 à 2009
  • Impardonnables, Gallimard, 2009 – Prix Jean-Freustié1 (adapté au cinéma en 2011 par André Téchiné).
  • Incidences, Gallimard, 2010 (adapté au cinéma en 2013 par les frères Larrieu sous le titre L'amour est un crime parfait)
  • Vengeances Gallimard, juin 2011
  • « Oh... », Gallimard, 2012 – Prix Interallié (adapté au cinéma en 2016 par Paul Verhoeven sous le titre Elle)
  • Love Song, Gallimard, 2013
  • Chéri-Chéri, Gallimard, 2014
  • Dispersez-vous, ralliez-vous !, Gallimard, 2016 (ISBN 978-2-07-014320-7)

Théâtre

  • Lui, L'Arche/Scène ouverte, 2008 ; mise en bande dessinée par Jean-Philippe Peyraud, 2010

Nouvelles

  • 50 contre 1, Bernard Barrault, 1981
  • Crocodiles, Bernard Barrault, 1989
  • Lorsque Lou, Gallimard/Futuropolis, 1992, illustrations de Miles Hyman
  • Contes de Noël, Méréal, 1996
  • Il dit que c'est difficile, Flohic (1er novembre 1998)
  • Mise en bouche, Gallimard/Folio, 2008 (originalement supplément du magazine Inrockuptibles, 2003)

Adaptations au cinémaModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard