FANDOM


Ninotchka est un film américain réalisé par Ernst Lubitsch, sorti sur les écrans en 1939.

Synopsis Modifier

Trois agents soviétiques du Russian Bord of Trade, Iranoff, Buljanoff et Kopalski, sont envoyés à Paris pour vendre des bijoux, 40 pièces confisquées aux aristocrates pendant la révolution russe. Ils y rencontrent le comte Léon d'Algout, mandaté par la Grande Duchesse Swana qui souhaite récupérer ses bijoux présents dans le lot. L'URSS envoie alors une envoyée spéciale fidèle au dogme communiste pour remettre les trois hommes dans le droit chemin, Ninotchka Yakouchova. Rigide et dure, elle arrive à Paris avec l'intention de mener la vente à bien et de ramener les trois hommes en Russie. Le comte Léon d'Algout, d'abord décidé à la combattre par tous les moyens, tombe amoureux d'elle et tente de la faire succomber au charme parisien.

Commentaire Modifier

Lancé par le slogan « Garbo rit » (Garbo Laughs), Ninotchka est la première comédie de Greta Garbo et son avant-dernier film. Il est l'un des premiers films américains, sous des dehors de comédie légère et romantique, à oser une critique ouverte de l'Union Soviétique sous Joseph Staline. Il tourne en dérision le système soviétique, dépeint comme un système de pénurie, rigide et triste, en le comparant à la société parisienne, légère et courtisane. Sorti aux États-Unis en 1939, il arriva sur les écrans en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale, et connut un succès considérable.

Fiche technique Modifier

Distribution Modifier

Distinctions Modifier

  • Nominations aux Oscars 1939 (attribués en 1940) : meilleur film, meilleure actrice, meilleure histoire originale, et oscar du meilleur scénario, mais aucune statuette ne lui fut attribué.

Autour du film Modifier

Extraits Modifier

  • "The apparment will suit your convenvience but I doubt it will suit your convictions. It is the royal suite" Le responsable de l'Hotel Clarence aux envoyés de Moscou
  • "That's an idea but who said we were to have an idea" Les envoyés communistes entre eux
  • "Comrades, comrades, don't let give in so quickly. After all we have to uphold prestige of Russia. All right, let's uphold it for another 10 minutes" Les envoyés communistes entre eux lors de la négociation de la vente des bijoux
  • Iranoff, Buljanoff et Kopalski cherchent l'envoyé spécial de Moscou à la gare et croient le trouver quand ils voient un homme habillé comme eux et au physique ressemblant au cliché du soviétique. Ils n'ont pas le temps de le rejoindre qu'ils le voient saluer d'un "Heil Hitler" celle qui est venu le chercher.
  • A la gare, scène entre Ninothcka et le porteur: "What do you want?" "May I have your bags Madam?" "Why?" "He is a porteur, he wants to carry them" "Why? Why should you carry other people's bags" "Well, that's my business madam" "That's no business, that's social injustice" "That depends on the tip"
  • "What are the news from Moscou?" "Good, very good. The last mass trial were a great success. There is going to be fewer but better Russians"[1].

Voir aussi Modifier

  1. En référence aux "procès" de Moscou organisés par Staline pour purger entre autre l'armée


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Cette page utilise tout ou partie du contenu de Wikipédia francophone. L'original de l'article est à Ninotchka. La liste des auteurs se trouve dans historique. Le texte de cette page tout comme celui-ci est disponible sous Creative Commons Attribution-Share Alike License 3.0 .

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard