FANDOM


Mulan est le 54e long-métrage d'animation et le 36e "Classique" des studios Disney. Sorti en 1998, il s'inspire de la légende de Hua Mulan.

SynopsisModifier

Mulan est une jeune Chinoise. Lorsque la guerre éclate dans son pays, un homme est convoqué dans chaque famille, pour défendre la Chine. Alors, pour sauver son père, Mulan décide de prendre sa place. Elle doit désormais se faire passer pour un homme, car si on découvre la réalité, sa famille sera déshonorée.

CritiqueModifier

Le film commence par une belle scène, impressionnante, sur la Muraille de Chine, avec un méchant très moche, un oiseau très vilain et des très belles couleurs. Le graphisme est a un haut niveau. Peut-être est-ce dû au fait que les personnages sont asiatiques, toujours est-il qu'ils ont tous de bonnes bouilles (Mulan la première, très mignonne, mais aussi son père, sa grand-mère, Shang, et l'Empereur), qui tranchent avec les visages-types Disney (héroïnes aux grands yeux et au teint pâle, princes charmants un peu mous).

Les décors, ensuite, sont aussi très réussis : que ce soit le jardin de la propriété de la famille de Mulan, ou les montagnes enneigées, c'est constamment magnifique. La scène de l'attaque des Huns est à ce titre géniale, non seulement au niveau du graphisme, mais aussi de l'animation. Les scènes de foules réalisées avec les système GTI, depuis "Le Bossu de Notre-Dame", sont très maîtrisées. On regrettera juste que le combat final se passe une fois de plus au-dessus du vide et de la foule (cf. "le roi Lion", sur la falaise).

Bien sûr, on retrouve les personnages secondaire rigolos, mais les scénaristes n'ont pas trop abusé des petites bestioles qui parlent : seuls un mini dragon (irrésistible) et un criquet (adorable) ont la tâche d'aider Mulan dans ses aventures. Les ancêtres de la famille Fa valent aussi le déplacement, ainsi que le petit chien de Mulan, dans une courte apparition, mais tellement mignon qu'on a envie de l'acheter en peluche au Disney Store du coin !

Le studio Disney s'attache vraiment à son héroïne, et ne part plus dans tous les sens, dans une surenchère de personnages secondaires et de méchants. Le personnage central est réellement Mulan, d'ailleurs, sa présence est tellement forte que le méchant Hun en perd un peu de sa méchanceté. Disons que malgré ses yeux jaunes, il ne fait pas trop peur. Après Esmeralda, première héroïne Disney un peu courageuse et entreprenante, voici Mulan, fougueuse et garçon-manquée, à laquelle on peut s'identifier.

Le film est constamment rythmé de chansons, pas toujours totalement réussies, et surtout, il est hilarant, sans être pour autant trépidant. On rit énormément, vraiment beaucoup beaucoup, on est parfois ému, et le seul regret est que la fin laisse un peu sur sa faim. Esthétiquement maîtrisé, c'est un film drôle, charmant, enlevé et qui tranche avec les histoires de princesses attendant mélancoliquement leur prince charmant.

Pour l'anecdote, on remarque quelques clins d'oeil à un public potentiel japonais. Au début du film, Mulan se peint le visage en blanc et revêt un kimono. Ces pratiques sont japonaises et n'ont rien à voir avec la tradition chinoise. Lorsque Mulan se fait guérir après la scène de l'avalanche, on remarque un drapeau japonais sur le côté gauche de la tente.

DistributionModifier

Voix originales

  • Ming-Na Wen : Mulan
  • Lea Salonga : Mulan (chant)
  • B.D. Wong : Shang
  • Donny Osmond : Shang (chant)
  • Harvey Fierstein : Yao
  • Eddie Murphy : Mushu
  • Miguel Ferrer : Shan-Yu
  • James Hong : Chi-Fu

Voix françaises

  • Valérie Karsenty : Mulan
  • Marie Galey : Mulan (chant)
  • Renaud Marx : Shang
  • Patrick Fiori : Shang (chant)
  • Christian Pélissier : Yao
  • Michel Vigné : Yao (chant)
  • José Garcia : Mushu
  • Richard Darbois : Shan-Yu
  • Michel Prud'homme : Chi-Fu


Fiche techniqueModifier

  • Réalisation : Tony Bancroft et Barry Cook
  • Scénario : Rita Hsiao, Christopher Sanders, Philip Lazebnik, Raymond Singer et Eugenia Bostwick-Singer d'après une histoire de Robert San Souci
  • Direction artistique : Ric Sluiter
  • Conception des personnages : Chen-Yi Chang (supervision)
  • Décors: Robert Stanton (supervision)
  • Animation : Mark Henn, Ruben Aquino, Tony Bancroft, Aaron Blaise, Broose Johnson, Alexander Kupershmidt, Jeffrey Varab, Barry Temple, Daniel T. Hofstedt, Brian Ferguson et Shawn Keller
  • Montage : Michael Kelly (supervision film)
  • Musique : Jerry Goldsmith
  • Chansons : David Zippel (paroles), Matthew Wilder (musique)
  • Directrice de production : Lisa Smith
  • Production : Walt Disney Pictures
  • Durée : 84 minutes
  • Dates de sortie : États-Unis : 5 juin 1998 ; France : 25 novembre 1998

Nominations

  • Nomination à l'Oscar de la "Meilleure bande originale" (Matthew Wilder, David Zippel et Jerry Goldsmith)
  • 2 Nominations aux Golden Globes : "Meilleure bande originale" (Jerry Goldsmith) et "Meilleure chanson originale" (Matthew Wilder et David Zippel pour Reflection)

Cette page utilise tout ou partie du contenu de Ann Wiki. L'original de l'article est à Mulan.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard