FANDOM


Monsieur Hire est un film français de Patrice Leconte sorti en 1989.

Analyse critiqueModifier

Monsieur Hire est un tailleur misanthrope, qui espionne par la fenêtre sa voisine d'en face dont il est tombé amoureux. En arrière-plan se déroule une enquête sur le meurtre non résolu d'une jeune femme. Monsieur Hire est soupçonné par l'inspecteur chargé de l'affaire.

Dans _M. Hire_, c'est l'Amour qui caractérise le personnage incarné par Michel Blanc.

Magnifique Amour qui l'enlève des bras des prostituées. Étrange Amour qui le laisse littéralement scoché à sa fenêtre pour observer l'être aimé. Curieux Amour qui fait qu'il va la suivre presque partout, au point de connaître d'elle presque tout depuis qu'elle s'est installée en face de son appartement. Inlassable Amour qui le tient éveillé, même quand elle dort. Amour vrai qui l'amène à cacher la vérité à la police concernant cette fille et le petit ami dont elle s'est entiché.

Et enfin, impossible Amour qui va s'opposer à la méchante Justice. Eh oui, aux yeux de cette justice décidément très injuste, la belle est coupable de complicité de meurtre.

Pour nous faire croire au bien fondé de l'action amoureuse de Monsieur Hire, quoi de mieux que de donner les éléments de l'injustice ?

Car le monde est bien vilain ; il est injuste. Injuste parce que celui qui nous apparaît comme un ermite au début est injustement détesté par tout le monde (sauf au bowling). Injuste parce que c'est encore lui qui est injustement soupçonné du meurtre qu'il cherche à couvrir (on le voit se prêter au jeu des reconstitutions et être soumis à la mémoire hésitante et défaillante d'un témoin). Injuste, parce qu'il est possible que le meurtre ne soit "qu'un accident". Injuste parce qu'à la fin, c'est lui qui meurt, lui qui n'avait rien à voir dans l'histoire, injustement accusé par celle qu'il aime... Injustice suprême, que d'être victime de son Amour !

Comme c'est attendrissant ! Et dire qu'ils auraient pu se marier, vivre heureux et avoir beaucoup d'enfants, et que c'est la Justice (il est poursuivit par la police, et c'est ce qui le mène à sa chute) autant que l'injustice (il est accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis) qui tue l'Amour !

Distribution Modifier

Fiche technique Modifier

DistinctionsModifier

CitationsModifier

Autour du film Modifier

  • Avant de tourner ce film, Patrice Leconte plaisantait souvent en disant qu'un jour il ferait un remake du film Panique d'un de ses réalisateurs préférés, Julien Duvivier. Un producteur lui propose alors d'acheter les droits du livre de Georges Simenon, Les Fiançailles de M. Hire, dont le film s'inspire, Patrice Leconte se précipite alors pour le lire et accepte.
  • L'idée de faire passer un disque, par Monsieur Hire quand il espionne sa voisine, pour jouer le thème musical extrait d'un quatuor de Brahms, était de la monteuse Joëlle Hache. Des gros plans du tourne-disque ont donc été réalisés alors que le démontage des décors avait commencé.
  • Patrice Leconte tenait à ce qu'on ne puisse pas identifier avec précision la période et le lieu du film. Ainsi, bien que la "capitale" soit évoquée, on y parle de "Gare Centrale", et une scène a été tournée dans le tramway bruxellois. Du point de vue de l'époque, les voitures qui apparaissent contrastent par exemple avec la photo polaroid.


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard