FANDOM


Mommy, film canadien, écrit et réalisé par Xavier Dolan, sorti en 2014.

Analyse critiqueModifier

Dans un Canada du futur proche (2015), une nouvelle loi autorise les parents d'enfants très difficiles à confier ceux-ci à une institution d’État de type hôpital psychiatrique pour mineurs. Dans ce contexte, Diane, veuve d'une quarantaine d'années habitant la banlieue de Montréal, récupère la garde de son fils Steve, un adolescent souffrant d'un trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH), du fait de son expulsion pour comportement irresponsable et dangereux du centre de rééducation dans lequel il avait été placé peu de temps après la mort de son père.

La mère et le fils forment un duo explosif, entre amour, violence, tendresse et insultes, que va venir compléter leur voisine Kyla, professeur dans le secondaire en congé sabbatique suite à un drame dont elle garde un bégaiement handicapant. Tous les trois trouvent alors une forme d'équilibre précaire, Kyla donnant des cours de rattrapage à Steve, tandis que Diane effectue des ménages pour assurer la survie financière de la maisonnée et même un certain bonheur, même si la relation entre Kyla et Steve n'est pas dénuée d'une ambiguïté amoureuse.

Jusqu'à ce qu'un huissier de justice délivre un jour à la mère de l'enfant terrible une très mauvaise nouvelle...

Avec André Turpin, son chef opérateur rencontré sur le clip de College Boy, il décide de tourner le film en format 1:1, un carré, rare dans le cinéma contemporain et qu'ils avaient utilisé sur le clip d'Indochine. Également monteur du film, Xavier Dolan estime que cela met en valeur les personnages, emprisonnant le regard du spectateur dans celui du personnage et débarrassant l'image des distractions pouvant apparaître sur les bords horizontaux. C'est un format emprunté à la photographie, et notamment à celle des portraits : « le sujet est indéniablement le personnage, au centre de l’image, toujours. Les yeux ne peuvent l’éviter. »

Le film est projeté en québécois sous-titré en français (et en anglais à Cannes) en raison de l'utilisation d'un dialecte joual ; les sous-titres français et anglais ont été créés par Xavier Dolan lui-même.

Déclarations

Xavier Dolan déclare :
S’il est un sujet que je connaisse sous toutes ses coutures, qui m’inspire inconditionnellement, et que j’aime par-dessus tout, c’est bien ma mère. Quand je dis ma mère, je pense que je veux dire LA mère en général, sa figure, son rôle. Car c’est à elle que je reviens toujours. C’est elle que je veux voir gagner la bataille, elle à qui je veux écrire des problèmes pour qu’elle ait toute la gloire de les régler, elle à travers qui je me pose des questions, elle qui criera quand nous nous taisons, qui aura raison quand nous avons tort, c’est elle, quoi qu’on fasse, qui aura le dernier mot, dans ma vie. À l’époque de «J’ai tué ma mère», j’avais voulu, je pense, punir ma mère. Seulement cinq ans ont passé depuis, mais je crois bien qu’aujourd’hui, à travers Mommy, j’essaie maintenant de la venger.

Critique des Cahiers du cinéma : « Mommy est le meilleur film de Dolan […], celui où le cinéaste parvient avec le plus de netteté à ses fins : parvenir à un certain étourdissement émotif du spectateur, tout en esquivant, certes parfois de justesse, le pathos fictionnel ou les entourloupes de scénario et de mise en scène »,

DistributionModifier

  • Anne Dorval : Diane « Die » Després
  • Antoine Olivier Pilon : Steve O'connor Després
  • Suzanne Clément : Kyla
  • Alexandre Goyette : Patrick, le mari de Kyla
  • Patrick Huard : Paul Béliveau
  • Viviane Pacal : Marthe
  • Nathalie Hamel : Natacha

Fiche techniqueModifier

  • Scénario et réalisation : Xavier Dolan
  • Direction artistique : Colombe Raby
  • Photographie : André Turpin
  • Montage : Xavier Dolan
  • Musique originale : Noia
  • Production : Xavier Dolan et Nancy Grant
  • Société de production : Metafilms
  • Durée : 134 minutes
  • Dates de sortie : 22 mai 2014 (Festival de Cannes 2014)  ; 8 octobre 2014 (sortie nationale France)

Récompenses

  • Festival de Cannes 2014 : Prix du Jury
  • Festival international du film francophone de Namur 2014 : Bayard d'or du meilleur comédien pour Antoine-Olivier Pilon; Bayard d'or des meilleures comédiennes pour Anne Dorval et Suzanne Clément ; Bayard d'or de la meilleure photographie pour André Turpin


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

http://ann.ledoux.free.fr/phpwebgallery/galleries/cinema/divers/mommydolan.jpg

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard