FANDOM


Memento est un film américain , réalisé par Christopher Nolan , sorti en 2000 .

SynopsisModifier

Depuis son agression, où il a reçu un terrible choc à la tête et où sa femme a été tuée par un cambrioleur, Leonard recherche l'assassin de celle-ci, un certain John G.

Il possède malheureusement depuis ce moment une particularité handicapante : il oublie toute nouvelle information au bout de quelques minutes. Il n'a donc aucun souvenir depuis l'agression et doit pour se rappeler des choses élémentaires (où il habite, qui sont les personnes qu'il rencontre) les photographier à l'aide d'un Polaroïd et écrire le nom du motel où il habite, la plaque d'immatriculation de sa voiture, le nom et prénom des personnes qu'il rencontre et leurs caractéristiques (pour Teddy, il écrit « ne crois pas ses mensonges »), etc. Suivant cette méthode de noter toute information utile ou importante, il se fait tatouer ou se tatoue lui-même les « faits » sur lesquels il doit s'appuyer pour trouver John G.

Le seul but dans sa vie, c'est de venger sa femme en tuant son assassin.En même temps que l'histoire principale, le héros relate une histoire qu'il aurait vécue avant cet incident. Il était inspecteur pour débusquer les arnaques à l'assurance et sa première mission fut celle-ci :
Un homme, Sammy, après un accident, n'a plus de mémoire immédiate. Il ne se souvient donc pas de ce qu'il a fait deux minutes avant (comme le héros) et il n'applique pas de méthode pour pallier ce handicap (en faisant des photos). Il touche donc de l'argent de l'assurance qui le couvrait contre un handicap physique. Un jour, quand Leonard vient chez cet homme, il fait mine de le reconnaître, Leonard se demande donc s'il ne fait pas semblant d'avoir cette pathologie pour que sa femme et lui aient l'argent de l'assurance. Leonard demande donc une expertise et après les tests, l'assurance décrète que l'homme fait semblant. Quelques jours plus tard, la femme vient au bureau de Leonard pour lui demander si son mari fait réellement semblant ou pas, Leonard lui répond que son handicap n'est pas d'origine physique. La femme de Sammy étant diabétique, ce dernier doit lui faire régulièrement des piqûres. Pour tester jusqu'où ira le « bluff » de son mari, elle lui demande sa piqure d'insuline toutes les 20 minutes. Sammy lui fait sa piqûre, une, deux, trois, quatre et cinq fois. Et la femme meurt suite à cette « overdose ».

Cette histoire est à mettre en relation avec l'histoire principale. En effet, à la fin du film, on apprend que Leonard a déjà tué deux hommes pour venger sa femme mais qu'il l'oublie (il brûle les photos) et Teddy (le policier qui a fait l'enquête du cambriolage) lui dit (donc à la fin du film mais au début de l'histoire) que c'est lui qui a tué sa femme diabétique (l'histoire parallèle est donc la sienne) mais il l'oublie aussi et tue (au début du film et à la fin de l'histoire) Teddy.

CritiqueModifier

La particularité de Memento (« je me souviens » en latin) est que les scènes du film sont montées dans un narration non linéaire. Ce traitement est particulièrement adapté au thème principal du film : la mémoire.

Le film s'ouvre avec la fin de l'histoire, la dernière scène, puis le film progresse, de la scène Z à la scène Y, puis de la scène Y à X et ainsi de suite, la fin d'une scène recouvrant à chaque fois le début de la scène précédente (précédente dans l'ordre du film, mais en réalité suivante par ordre chronologique). Une narration parallèle est introduite sous forme de courtes scènes tournées en noir et blanc (suivant cette fois un déroulement chronoligique normal, de A à B etc.) intercalées au montage antichronologique et qui à la fin aboutissent au début de l'histoire, les deux narrations se trouvant ainsi raccordées. Le passage du noir et blanc à la couleur se fait lors du développement de la photo polaroïd que Leonard fait du cadavre de Jimmy.

Chaque séquence est construite comme un court-métrage avec son début (qui permet au héros de se resituer à chaque fois dans sa vie), son milieu et sa fin. Celle-ci va servir de transition à une autre mini histoire qui nous permettra de remonter le temps et de comprendre ce que Leonard Shelby/Guy Pearce a réellement vécu. C'est vrai, ce n'est pas facile à expliquer, et pourtant toute la force de ce film est là. Pour être plus simple je dirai que ce film pourrait être comparé à un puzzle.

La principale difficulté pour Shelby est qu'il doit prendre des décisions alors que les éléments qu'il a en sa possession (photos, tatouages, fiches) ne sont pas fiables car il doit porter un jugement sur une situation ou une personne très rapidement puisque sa mémoire ne retient pas plus d'un quart d'heure. Donc, il peut se tromper et nous il nous entraîne dans son incertitude.

Memento n'a eu qu'un petit budget et le tournage n'a duré que 25 jours et pourtant ce film a obtenu le prix spécial du jury et le prix de la critique au festival du film américain de Deauville en 2000.

A cette mise en scène inventive, s'ajoutent des acteurs vraiment parfaits. Un excellent, Guy Pearce. Il porte littéralement le film sur ses épaules puisqu'il est de toutes les scènes. Il est complètement habité par son personnage. Son jeu est subtil.

Après avoir vu ce film, nous pouvons nous demander deux choses : « Peut-on se fier à sa mémoire? » et « Est-ce que le héros est responsable ? » (d'avoir tué quatre personnes par arme à feu et sa femme en lui injectant trop d'insuline). Ce film a donc une portée Philosophie|philosophique sur le thème de la responsabilité et de la personne. De plus, la fin du film est ouverte et peut autoriser diverses interprétations suivant la sensibilité de chaque spectateur :

Leonard Shelby est-il réellement celui qu'il se persuade être depuis le début ? De toutes façons, lui même ne le sait pas, ayant oublié si ses souvenirs d'avant l'accident sont le fruit de son expérience réelle, ou s'il s'est conditionné pour se souvenir de cette vie (sa voiture est un bon exemple de sa capacité à se persuader sincèrement de quelque chose de faux, et d'inclure le mensonge dans un tout cohérent). On voit dans le film qu'il s'est laissé manipuler par Natalie. Mais jusqu'à quel point a-t-il aussi été manipulé par Teddy, par lui-même (cf. les fausses notes), et par quiconque d'autre au courant de son état ? On peut envisager le film comme une allégorie de la vengeance, un sentiment qui ne s'apaise pas une fois l'acte de vengeance exécuté mais peut devenir aveugle et se perpétuer indéfiniment.

Le film utilise de façon délibérée une image subliminale. Dans la scène qui se déroule à l'hôpital psychiatrique, quand Leonard Shelby raconte en voix off l'histoire de Sammy Jenkins, on voit ce dernier assis sur une chaise à l'hôpital. Il suit du regard une infirmière. Cette dernière entre dans le champ de la caméra par la gauche, cache Sammy aux yeux du spectateur puis sort du champ par la droite. Pendant 1/8 de seconde c'est Leonard Shelby que l'on voir sur la chaise au lieu de Sammy. Ce plan à peine perceptible est la clef qui permet de comprendre tout le film. Sammy Jenkins et Leonard Shelby ne sont qu'une seule et même personne.


  • « Les souvenirs sont malléables, ce sont des interprétations, rien de plus. Ils ne font pas le poids face à la réalité. » (Leonard Shelby)

Fiche techniqueModifier

  • Titre français : Memento
  • Titre original : Memento
  • Réalisation : Christopher Nolan
  • Scénario : Christopher Nolan et Jonathan Nolan
  • Producteurs : Jennifer Todd , Suzanne Todd
  • Date de sortie : 11 octobre 2000 (France)
  • Durée : 116 minutes

DistributionModifier

  • Guy Pearce  : Leonard Shelby
  • Carrie-Anne Moss  : Natalie
  • Joe Pantoliano  : Teddy
  • Mark Boone Jr.  : Burke
  • Russ Fega  : Walter
  • Jorja Fox  : Catharine Shelby
  • Stephen Tobolowsky  : Sammy Jenkins
  • Harriet Sansom Harris  : Mrs Jenkins
  • Thomas Lennon  : le docteur
  • Callum Keith Rennie  : Dodd
  • Kimberly Campbell  : Blonde
  • Marianne Muellerleile  : la tatoueuse
  • Larry Holden Jimmy Grantz


Cette page utilise tout ou partie du contenu de Wikipédia francophone. L'original de l'article est à Memento. La liste des auteurs se trouve dans historique. Le texte de cette page tout comme celui-ci est disponible sous Creative Commons Attribution-Share Alike License 3.0 .

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard