FANDOM


Match Point est un film américano-britannique réalisé par Woody Allen, sorti en 2005.

SynopsisModifier

Jeune professeur de tennis issu d'un milieu modeste, Chris Wilton se fait embaucher dans un club huppé des beaux quartiers de Londres. Il ne tarde pas à sympathiser avec Tom Hewett, un jeune homme de la haute société avec qui il partage sa passion pour l'opéra.

Très vite, Chris fréquente régulièrement les Hewett et séduit Chloe, la sœur de Tom. Alors qu'il s'apprête à l'épouser et qu'il voit sa situation sociale se métamorphoser, il fait la connaissance de la ravissante fiancée de Tom, Nola Rice, une jeune Américaine venue tenter sa chance comme comédienne en Angleterre. Entre sa passion pour la pulpeuse Nola, et ses rêves de grandeur, qu’il réalise en se mariant à Chloé, "une fille de la haute", Chris ne parvient pas à choisir.

Critique Modifier

Ce film met en scène l'importance du hasard: Il en va de la vie comme des matchs de tennis, parfois la balle touche le filet alors la chance décide de la suite : on gagne, on perd. Parce que chez Woody les hommes sont lâches, Chris opte pour le confort. Mais le film ne porte pas véritablement sur les ravages de la passion, ou la vanité de l’ambition. Il s’agit bien davantage de montrer à quel point la chance prévaut sur la bonté.

Un temps Allen nous fait croire à l’existence d’une justice divine. La chance, et en l’occurrence la malchance semblent alors à propos. Mais dans un final magnifiquement radical, il laisse triompher l’insensé. Le héros cite la phrase de Sophocle "Ne jamais être né est peut-être la plus belle des aubaines".

Nous avons à faire à des personnages de tradition calviniste, c’est à dire une tradition dans laquelle il n’y a pas d’idée de péché. Ainsi le sentiment de culpabilité n’est pas fonction des actes, mais de la volonté de Dieu. S’il est croyant, Chris n’a donc pas à avoir de remords dès lors qu’il est sauvé par la chance. Le fait qu’il soit par ailleurs fortuné lui permet de se sentir élu de Dieu. Cependant, et c’est plus probable, Chris peut être athée. Dans ce cas, c’est un fond de compassion humaniste qui explique pourquoi les fantômes de ses victimes viennent un temps lui donner des remords. Mais ces remords ne sont que temporaires, liés à l’émotion suscitée par son acte, car Chris qui bouquine Dostoïevski est bien placé pour le savoir, "Si Dieu n’existe pas, alors tout est permis".

Match Point a ceci de beau qu’il donne des réponses sans poser de questions. C’est le propre du cinéma, ce qui l’oppose à la littérature. En cela, Match Point est une fable amorale qui va à l’essentiel.

Woody Allen livre ici une fois de plus une critique acerbe d’un snobisme social et intellectuel qu’il incarne par ailleurs. Grâce à une construction sans faille, il révèle l’absurdité du monde et fait en sorte qu’on en rit. L’enchaînement des séquences est particulièrement bien vu et on lit l’évolution de l’histoire et des personnages en pointillé, entre les scènes. Woody ne joue pas dans le film, mais son ombre est bien là, on l’imagine fantôme, nous prenant à partie au milieu d’une scène pour nous dire la cupidité des hommes. Son absence donne au film l’élégance d’une satire muette.

DistributionModifier

Fiche techniqueModifier

RécompensesModifier

  • Nomination au César du meilleur film étranger en 2006.
  • Nomination aux Golden Globes du meilleur film dramatique, meilleur réalisateur, meilleur scénario et meilleur second rôle féminin pour Scarlett Johansson en 2006.
  • Goya du meilleur film européen en 2006.
  • Nomination à l'Oscar du meilleur scénario original en 2006.


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard