FANDOM



Différents films portent le même nom; voir la page d'homonymie : Madame Bovary

Madame Bovary est un film américain réalisé par Vincente Minnelli et sorti en 1949, adapté du roman de Gustave Flaubert.

SynopsisModifier

Gustave Flaubert, l'auteur de "Madame Bovary", doit défendre le personnage principal de son roman devant un tribunal. Dans le but de sauver son héroïne, l'écrivain raconte l'histoire de celle-ci en démontrant que la véritable culpabilité revient à la société. Emma Rouault, la future Madame Bovary, a vécu une adolescence plutôt sordide. Partagée entre le couvent et la ferme familiale, la jeune fille, d'une éblouissante beauté, se réfugie dans la lecture de romans qui ne font qu'attiser sa nature ardente.

Alors qu'elle désespère de rencontrer le grand amour que lui ont vanté tant de fois ses lectures, elle fait la connaissance d'un agréable jeune médecin, Charles Bovary, sous les traits duquel elle pense avoir découvert l'objet de ses passions intimes. Charles lui offre de l'épouser; ce qu'elle accepte avec loyauté, croyant naïvement avoir découvert celui qu'elle aime. En outre, ce mariage constitue à ses yeux un moyen efficace de s'affranchir du joug paternel. Mais très vite, Charles la déçoit profondément et la naissance d'un enfant ne cicatrise pas cette plaie ouverte. Déjà, elle se sent attirée par le jeune clerc de notaire, Léon Dupuis.

Emma se compromet ensuite avec Rodolphe Boulanger, un aristocrate qui l'abandonne non sans lâcheté. L'aventure avec Léon reprend de plus belle. Harcelée par les dettes, elle s'empoisonne à l'arsenic.

Flaubert achève sa plaidoirie : il sera acquitté.

CritiqueModifier

Gustave Flaubert est effectivement passé au tribunal pour son livre. Les puristes pourront s’étonner de cette Madame Bovary hollywoodienne, dans laquelle James Mason personnifie Flaubert.

L'œuvre qu’a réalisée Vincente Minnelli est, un chef-d'œuvre. Habilement, le scénario fait raconter l'histoire du livre par Flaubert lui-même, obligé de défendre son roman devant un tribunal: le spectateur pénètre peu à peu. par ce biais, dans la vie d'Emma Bovary.

Cinéaste visionnaire, auteur indiscutable, Minnelli est l’un des plus grands créateurs du cinéma américain, et le soin qu’il porte aux décors devenus le véritable reflet de ceux qui les habitent apparaît ici dans toute sa perfection. Le bureau de Guillaumin, rempli de cages d'oiseaux, et la manière dont Minnelli utilise les miroirs, les glaces et les fenêtres témoignent de ce goût.

La scène du bal, où la caméra épouse à toute vitesse la danse de Jennifer Jones et de Louis Jourdan est un admirable moment.

« Pour moi, Emma est un personnage extrêmement complexe : elle vivait constamment dans un monde imaginaire, elle voulait que tout soit beau, et cependant autour d’elle, c’est le bourbier. Elle refusait cette situation et vivait au-delà d’elle-même, au-delà de ses moyens, Jennifer Jones voyait le personnage comme moi et fut excellente, parce qu’elle est elle-même une Emma Bovary, pleine de contradictions, très romantique. » in Vincente Minnelli, de Marion Vidal, Seghers, 1973.

DistributionModifier

Fiche techniqueModifier

(fr/en) Madame Bovary (film, 1949) sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard