FANDOM


Libero est un film italien de Kim Rossi Stuart, sorti en 2006. Il a fait partie de la sélection officielle du festival de Cannes 2006 à la Quinzaine des réalisateurs et a été récompensé par le Prix "Art et Essai".

SynopsisModifier

La femme de Renato a quitté son mari en lui laissant leur deux enfants, Tommi, onze ans, et sa sœur Viola. Cette famille bancale tente de garder sa cohésion grâce à l'amour.

Pas encore adolescent mais plus tout à fait enfant, Tommi, 11 ans, est à un âge charnière. Passage délicat que ses escapades sur les arêtes des toits, au bord du vide, traduisent bien. Là, il souffle en prenant de la hauteur, échappe au quotidien pesant, à sa sœur collante et son père intraitable, interprété par le réalisateur lui-même.

CritiqueModifier

Kim Rossi Stuart est cet acteur à la beauté marmoréenne qui, après être apparu chez Michelangelo Antonioni (Par-delà les nuages) ou Gianni Amelio (Les Clefs de la maison), nous avait surtout marqué dans Romanzo criminale. A 36 ans, il signe un premier film cruel et sensible, entre Les 400 Coups, de François Truffaut, et L’Enfance nue, de Maurice Pialat.

Nul personnage que l’on puisse résumer en un mot. Le père est responsable mais imprévisible, un brin caractériel. Il élève à la dure ses deux enfants. La mère, volage, à moitié folle, tendre aussi, est partie on ne sait où. Un jour, elle revient, timidement. Le mari pose ses conditions pour qu’elle s’installe de nouveau. L’équilibre retrouvé est précaire, une tension s’installe, sensible au cours des dîners ou lors d’une visite chez le médecin. Lisible surtout sur le visage de Tommi, souvent silencieux, un peu apeuré, comme au bord des larmes.

Mais pleurer lui est en quelque sorte refusé. Cela ne plairait pas à son père, Renato, qui veut en faire un homme, qui le contraint à être toujours fort, y compris dans le sport. Le plaisir et l’amusement ne sont pas le genre de la maison : Renato oblige son fils à faire de la natation et lui met la pression lors des compétitions. Le foot, que Tommi préfèrerait ? Trop facile et tout le monde en fait.

Dans cette famille désaccordée, chacun exprime son amour de manière confuse, impudique ou envahissante, sans forcément respecter l’intimité de l’autre. Par petites touches – le père qui repasse les fesses à l’air ou confronte son fils à ses déboires professionnels, la sœur qui affiche maladroitement sa libido –, Kim Rossi Stuart montre finement le caractère un peu malsain de cette famille très repliée sur elle-même. Où Tommi, avec d’autant plus d’émotion qu’elle est toujours contenue, tente de surnager en petit homme non pas maltraité mais menacé, dangereusement exposé.

Distribution Modifier

Fiche techniqueModifier

  • titre original : Anche libero va bene
  • Réalisation : Kim Rossi Stuart
  • Production : Palomar et Rai Cinema
  • Producteurs : Carlo Degli Esposti; Andrea Costantini;
  • Scénario : Kim Rossi Stuart; Linda Ferri; Francesco Giammusso; Federico Starnone
  • Musique : Banda Osiris
  • Photo : Stefano Falivene
  • Montage : Marco Spoletini
  • Durée : 108 minutes
  • Date de sortie : 8 novembre 2006

RécompensesModifier


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard