FANDOM


Les Nuits blanches du facteur (en russe : Белые ночи почтальона Алексея Тряпицына, Belye nochi pochtalona Alekseya Tryapitsyna, lttéralement Les Nuits blanches du facteur Alexei Tryapitsyne) film russe coécrit, produit et réalisé par Andreï Kontchalovski, et sorti en 2014.

Analyse critique

Coupés du monde, les habitants des villages autour du lac Kenozero ont un mode de vie proche de celui de leurs ancêtres : c’est une petite communauté, chacun se connaît et toute leur activité est tournée vers la recherche de moyens de subsistance. Le facteur Aleksey Tryaptisyn, dit Liocha et son bateau sont leur seul lien avec le monde extérieur et la civilisation.

Chaque jour, dans son canot à moteur, le facteur traverse l'immensité du lac Kenozero pour transmettre à des habitants de plus en plus rares quelques lettres, leur maigre pension, du pain, des ampoules, des potions, et les journaux. Il les connaît tous : Youri, un vieux type mince à la voix de basse, qui s'étonne que son âme le fasse tant souffrir ; « Brioche », qui chancelle sur les chemins, ivre mort à jamais ; « Le Marin », qui évoque sans cesse les petites femmes du Vietnam ; sans oublier Irina, une copine d'enfance à qui Liocha ferait bien la cour, si elle voyait en lui autre chose qu'un vieux clown gentil et pathétique, et si son désir secret n'était pas de fuir à la ville.

On apprend que Liocha est un ancien alcoolique. Il passe quelques nuits blanches, son sommeil étant hanté par un chat gris qui lui rendrait visite dans sa demeure, mais il n'y a pas de chat gris au village. Il a le béguin pour une femme du coin, et se rapproche du fils de cette dernière. Et le moteur de son bateau est volé, peut-être par des voisins. Kontchalovski tente de capter les oscillations des événements les plus banals, voire des moments où rien ne se passe, comme ceux où tout mouvement humain s’arrête et où la caméra fixe les ondulations de la surface de l’eau, tandis que retentit la musique atmosphérique et chorale d’Édouard Artémiev.

De ses débuts russes (Le Bonheur d'Assia) à ses réussites hollywoodiennes (Le Bayou), Andrei Koncha­lovski a toujours aimé les intrigues à la lisière du documentaire. Des histoires où l'imaginaire est aux aguets, mais où le quotidien l'emporte, celui de petites gens sans importance, à ses yeux essentiels.

Dans ce film, à l'exception de Valentina Ananina, tous les acteurs sont des amateurs, qui jouent leur propres rôles. Avec ces comédiens amateurs, il filme une Russie éternelle, immuable, où les êtres humains, tels des hôtes de passage, semblent s'effacer, enfin, pour rendre à la nature sa pureté, un instant troublée. Avec son canot bientôt sans moteur (on le lui a volé !), Liocha devient un messager sans message : Konchalovski le montre soudain perdu, assis sur le dos d'une barque, en compagnie du pote à l'âme douloureuse et du chat gris qu'il est le seul à voir. Étrange trio au bord de l'irréel.

Car le fantastique souffle sur ce conte naturaliste. Il suffit de quelques notes du Requiem de Verdi pour que le lac, immense et paisible, devienne sombre et inquiétant. Assis au côté de Liocha, un gamin, qui se pensait trop grand pour croire aux sortilèges, est saisi d'effroi à l'idée d'être emporté au fond des eaux par une sorcière dont le nom rigolo, Kikimora, dissimule les plus noirs desseins.

Le film fait, par moment penser à Léviathan, avec le même sentiment d'abandon du pouvoir central envers les lointaines provinces de la Russie septentrionale, mais en plus calme, plus résigné.

Distribution

  • Alexeï Triapitsyne : lui-même, le facteur Alexei Tryapitsyne
  • Irina Ermolova : Irina
  • Timur Bondarenko : Timur
  • Viktor Kolobov
  • Viktor Berezin
  • Tatyana Silich
  • Irina Silich
  • Valentina Ananina

Fiche technique

  • Titre original : Белые ночи почтальона Алексея Тряпицына, Belye nochi pochtalona Alekseya Tryapitsyna
  • Réalisation : Andreï Kontchalovsky
  • Scénario : Andreï Kontchalovsky et Elena Kiseleva
  • Production : Andreï Konchalovsky
  • Société de production : Production Center of Andreï Kontchalovski
  • Photographie : Aleksandr Simonov
  • Montage : Sergei Taraskin
  • Musique : Eduard Artemev
  • Durée : 101 minutes
  • Dates de sortie : 5 septembre 2014 (Mostra de Venise 2014)
    • France : 15 juillet 2015
  • Festival international du film de Venise 2014: Lion d'argent du meilleur réalisateur

Nuits2

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard