FANDOM


Le Grand Chantage , film américain de Alexander Mackendrick, sorti en 1957

Analyse critiqueModifier

À New York, un agent de presse sans scrupules, Sidney Falco, sert d’informateur au tout-puissant éditorialiste d’un journal à sensations, JJ Hunsecker, qu’il hait et jalouse à la fois. Celui-ci le charge d’une basse besogne : briser l’idylle nouée entre sa propre sœur, Susan, et un jeune musicien de jazz, Steve Dallas. Ce dernier, aux abois, n'hésitera pas à se compromettre pour arriver à ses fins.

Le Grand chantage est une peinture acide et sans complaisance du journalisme mondain et du show business, une plongée nocturne et impitoyable en plein cœur de Broadway ou des personnages errent et se débattent comme dans un cauchemar. Le personnage principal du film, J.J Hunsecker, est un échotier dépourvu de moralité, arrogant et sarcastique, qui se sert de tout le monde, aussi bien les attachés de presse que les artistes ou les hommes politiques. C’est un personnage qui a besoin de détruire pour affirmer sa puissance. L’amour qu’il porte à sa jeune sœur est entaché d’une passion malsaine et quasi-incestueuse qui tourne à l’obsession. Il fera tout pour briser le jeune musicien dont elle est amoureuse. Face à lui, Sidney Falco est un petit publiciste sans scrupules, hypocrite et cynique, obnubilé par la réussite sociale.

Le Grand chantage est un authentique film noir, notamment à travers le personnage de Falco, dont l'ambition démesurée en fait un personnage noir , un être manipulé mais qui ne s’en rend pas compte, aveuglé par l’importance qu’il se donne. A trop vouloir s’élever au niveau de Hunsecker, Falco, comme Fabian, finira par être passé à tabac par un policier corrompu, sorte de brute épaisse. Quant à Hunsecker, s’il ne perd pas son statut à la fin du film, il sera puni d’une autre façon par sa sœur qui se libèrera du joug fraternel. In fine, pas de gagnant, que des perdants.

Dans le rôle de Falco, Tony Curtis livre une des plus belles compositions de sa carrière, loin de ses rôles de séducteurs. Face à lui, Burt Lancaster casse aussi une image qui lui colle à la peau, celle d’un acteur physique spécialisé dans les films d’aventures et les westerns. Il donne beaucoup de prestance à son personnage. Il faut remarquer aussi la superbe photographie de James Wong Howe, qui crée un univers claustrophobe et nocturne, renforçant le côté noir du film.

Les dialogues sont impitoyables, amers et ironiques sur le monde du spectacle notamment les affrontements verbaux entre Hunsecker et Falco : « I’d hate to take a bit out of you. You’re a cookie full of arsenic. »

Le Grand chantage est reconnu aujourd’hui comme l'une des meilleures productions d' Alexander Mackendrick mais fut en son temps un échec commercial.

« C’est Racine au pays des gratte-ciel. La tragédie en complet veston sur fond de boîtes de nuit. Néron est journaliste, Narcisse, chargé de presse, Junie porte un vison et Britannicus est journaliste. Mackendrick a observé ses monstres avec sa caméra comme un entomologiste avec une loupe. Il se penche sur les visages et en dérobe les secrets. Et grâce à un des meilleurs chefs-opérateurs du monde, James Wong Howe, il a donné de Broadway l’image d’un enfer de cauchemar où démons et damnés grillent au feu froid du néon. »
France Roche, France Soir, 1957

DistributionModifier

  • Burt Lancaster : J. J. Hunsecker
  • Tony Curtis : Sidney Falco
  • Susan Harrison : Susan Hunsecker
  • Martin Milner : Steve Dallas
  • Sam Levene : Frank D'Angelo
  • Chico Hamilton : Himself
  • Emile Meyer : Lt. Harry Kello, NYPD
  • Barbara Nichols : Rita

Fiche techniqueModifier

  • Titre original : Sweet Smell of Success
  • Réalisation : Alexander Mackendrick
  • Production : Tony Curtis, Harold Hecht, James Hill, Burt Lancaster
  • Scénario : Clifford Odets et Ernest Lehman, d'après sa nouvelle Tell Me About it Tomorrow
  • Musique : Elmer Bernstein
  • Photographie : James Wong Howe
  • Montage : Alan Crosland Jr.
  • Format : Noir et blanc - Mono
  • Durée : 96 minutes
  • Date de sortie : 27 juin 1957
[1]

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard