Fandom

Film Wiki

Le Crime de l'Orient-Express

2 868pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Le Crime de l'Orient-Express (Murder on the Orient Express) est un film britannique, réalisé par Sidney Lumet, sorti sur les écrans en 1974 . Il est directement adapté du le Crime de l'Orient-Express d'Agatha Christie mettant en scène son célèbre détective belge Hercule Poirot.

SynopsisModifier

Hercule Poirot rencontrant à Istanbul son ami M. Bouc, obtient par son intermédiaire une place dans un wagon de l'Orient-Express en partance pour Calais. Mais un meurtre sauvage, une tempête de neige imprévue et la présence d'un détective trop intelligent viendront bouleverser tous les plans... Et les 12 voyageurs sont coupables

Hercule Poirot est belge et de petite taille, c'est un personnage très orgueilleux, réputé dans le monde entier pour ses talents de détective privé. Il a été chargé par la compagnie de mener l’enquête concernant le crime de Ratchett.

Tout au long de l’œuvre, Hercule Poirot brille par son étonnante perspicacité et sa façon organisée de travailler, qui lui permettront d’arriver avec réussite au bout de cette énigme.

  • Monsieur Bouc

D’âge moyen, de nationalité belge, il est l’un des directeurs de la Compa­gnie Internationale des Wagons-lits. Il connaît bien Poirot et leurs relations datent de plusieurs années. Il reste en compagnie de Poirot pour l’aider à mener son enquête.

  • Le docteur Constantine

Petit et brun, de nationalité grecque, Constantine est médecin. Il est installé avec monsieur Bouc dans la voiture d’Athènes. C'est lui qui est chargé d'examinener le cadavre de monsieur Ratchett. Durant l'enquête, il reste en compagnie des deux belges à la demande de Poirot.

  • Mary Debenham

De nationalité anglaise, Mary Hermion Debenham est âgée de vingt-six ans. Grande, mince et brune, mademoiselle Debenham est une très jolie femme. Elle voyage dans la voiture "Constantinople-Calais" dans le compartiment n° 11, en deuxième classe. Elle vient de Bagdad où elle était gouvernante de deux enfants, et se rend à Londres.

  • Hector Macqueen

Il est le secrétaire de la victime, monsieur Ratchett. Américain, Macqueen voyage dans la couchette 6-7 en deuxième classe, il fume la cigarette. Il possède un alibi de minuit à 2 h confirmé par le colonel Arbuthnot et le conducteur. Poirot ne possède aucun témoignage accusateur ni circonstance suspecte contre lui. Dans son témoignage, il affirme ne pas connaître la véritable identité de monsieur Ratchett, ce dernier étant en fait un voleur d’enfants, inculpé dans le meurtre d’une petite enfant.

  • Princesse Dragomiroff

Nathalia Dragomiroff, d’origine russe, habite 17, avenue Kléber à Paris. Elle vient de Constantinople où elle est descendue à l’ambassade d’Autriche. La princesse est une vielle femme très laide, mais d’une laideur distinguée, plutôt fascinante que repoussante. Elle occupe la couchette n° 14, en première classe. Elle a une femme de chambre Hildegarde Schmidt qui voyage également dans le train. La princesse Dragomiroff lui fait entièrement confiance et répond de son honnêteté. Elle est très proche de la famille Armstrong. Elle est d’ailleurs la marraine de Sonia Armstrong ; elle est profondément liée à sa mère la tragédienne Linda Arden. Elle possède un alibi de minuit à 2 h confirmé par sa femme de chambre et le conducteur. Poirot ne possède aucun témoignage accusateur ni circonstance suspecte contre elle.

  • Le colonel Arbuthnot

De nationalité anglaise, le colonel Arbuthnot est un homme solitaire. De haute taille, le visage hâlé et les tempes grisonnantes, c’est un homme de quarante à cinquante ans. Il est de retour des Indes pour aller chez lui, en Angleterre, passer sa permission. Il ne vient pas directement des Indes, mais c’est arrêté une nuit à Ur, en Chaldée, et trois jours à Bagdad, chez un de ses amis. Le colonel voyage en première classe, dans la couchette n° 15. Il possède un alibi de minuit à 2 h du matin, il a parlé avec Macqueen jusqu’à 1 h30 et rentra dans son compartiment et ne le quitta plus — ceci est confirmé par Macqueen et le conducteur. Il fume la pipe, lui seul dans le train, ce qui est étrange car on trouvait un cure-pipe dans la couchette de la victime, identique aux siens.

  • Mrs Hubbard

Mrs Hubbard, personnage un peu ridicule en adoration devant ses enfants, est une citoyenne américaine. Elle occupe la couchette n°13, en première classe. Caroline Martha Hubbard affirme que durant la nuit du meurtre, l’assassin s’est caché dans son compartiment. En effet, ces faits sont confirmés par le témoignage de Hardman et celui de la femme de chambre Hildegarde Schmidt. Mrs Hubbard ne possède pas d’alibi entre minuit et 2 h du matin. Néanmoins, Poirot ne possède ni témoignage accusateur ni circonstance suspecte contre elle. Miss Hubbard a découvert sur sa table de nuit, un bouton appartenant à la tunique d’un conducteur.

  • Pierre Michel

Monsieur Michel est employé des wagons-lits. Il appartient depuis plus de quinze ans à la compagnie. Il est français et habite près de Calais. Mr Bouc le connaissant, l’affirme foncièrement honnête. Pierre Michel a été vu par Poirot dans le couloir, au moment où une voix se faisait entendre du compartiment de Ratchett, à 0 h 37 précise. Puis il affirma être allé dans l’autre wagon, celui d’Athènes, voir Vinet, son collègue, ainsi que l’autre employé de la voiture de Bucarest — ces faits sont effectivement reconnus par les deux employés. L’uniforme découvert dans les bagages de Mrs Hildegarde plaide en faveur de Michel car on s’en est servi en vue de jeter les soupçons contre lui. Poirot ne possède aucun témoignage accusateur contre lui.

  • Edouard Henry Masterman

Sujet anglais, Henry Masterman est le valet de chambre de Ratchett. Il a trente-neuf ans et habite Clerhenwell. Masterman a remarqué que la nuit dernière Mr Ratchett était tourmenté par une lettre qu’il venait de lire. Il affirma avoir donné un narcotique à son maître, ce qu’il fait toujours en voyage. Mr Masterman avoue qu’il n’éprouve guère de sympathie envers son maître. Il voyage en deuxième classe dans la couchette n°4. Masterman possède un alibi de minuit à 2 h, confirmé par Antonio Fosca­relli. Par ailleurs, il est le seul à avoir la taille appropriée pour porter l’uniforme des wagons-lits trouvé. Avant de travailler aux services de Ratchett, il était chez Sir Thomas Tomlison à Grosvenor Square, et l’a quitté car il partait pour l’Afrique et n’avait plus besoin de ses services. Il travaille depuis 9 mois environ pour Ratchett.

  • Greta Olhsson

Suédoise, Greta Ohlsson remplit les fonctions de directrice d’hôpital dans une mission près d’Istanbul. Elle possède ses diplômes d’infirmière. Greta Ohlsson est âgée de quarante-neuf ans et occupe le compartiment fr10 en seconde classe. Elle partage sa couchette avec Mary Debenham. Elle entreprend ce voyage car elle compte passer ses vacances en Suède mais elle doit d’abord passer chez sa sœur à Lausanne. Mr Ohlsson est la dernière personne qui ait vu Ratchett en vie. Elle possède un alibi de minuit à 2 h, confirmé par Mary Debenham. Greta Ohlsson affirme n’être jamais allée aux États-Unis.

  • Le comte Andrenyi

De nationalité hongroise, le comte est un bel homme, large d’épaules, mince de taille et haut de six pieds. Il occupe la cabine n° 13, en première classe. Il est marié à la comtesse Andrenyi. Il possède un alibi de minuit à 2 h du matin, confirmé par le conducteur —sauf entre 1 h et 1 h 15.

  • La comtesse Andrenyi

Elle est également hongroise. Marié au comte Andrenyi, son nom de jeune fille est Goldenberg. Elle occupe la couchette n°12 en première classe. Elle affirme avoir dormi toute la nuit après avoir pris du trional, dont elle a un flacon dans son placard. Ces faits sont confirmés par son mari.

  • Mr Hardman

Mr Hardman, grand américain rutilant dont la face massive aux traits vulgaires exprime la bonhomie, occupe la couchette n° 16, en première classe. Son passeport dit que Cyrus Hardman est représentant en rubans de machine à écrire, mais cela est faux car Hardman appartient en fait à une agence de police privée MacNeil, à New-York. Il s’est déguisé ainsi car il a travaillé pour Ratchett, ce dernier croyant que sa vie était menacée par un petit brun à la voix douce. Hardman possède un alibi de minuit à 2 h confirmé par MacQueen et le conducteur. Poirot ne possède aucun témoignage accusateur ni circonstance suspecte contre lui.

  • Antonio Foscarelli

D’origine italienne, il est naturalisé américain. Antonio Foscarelli est représentant en automobiles. Il occupe la couchette n°5 en seconde classe. Il possède un alibi de minuit à 2 h du matin, confirmé par Masterman. Poirot ne possède aucun témoignage accusateur ni circonstance suspecte contre lui. Néanmoins, Mr Bouc suppose que l’arme choisie par l’assassin pourrait convenir à son tempérament.

  • Hildegarde Schmidt

De nationalité allemande, Hildegarde Schmidt est la femme de chambre de la princesse Dragomiroff. Elle voyage dans le compartiment n°8 en seconde classe. Pendant la nuit, elle est allée masser la princesse et lire à haute voix puis elle est retournée dans son compartiment. Dans le couloir, un conducteur l’a bousculée, mais il ne ressemblait à aucun des conducteurs du train.

  • Ratchett

Ratchett est la victime du crime. Il occupait la couchette n°2 en première classe. Il était en fait Casseti, le fameux voleur d’enfants, inculpé dans le rapt et l’assassinat de la petite Daisy Armstrong. Il avait un valet de chambre, Henry Masterman, et un secrétaire, Mr Macqueen.

  • Lieutenant Dubosc

Il accompagne Poirot pour prendre le train. Son général a sauvé la vie à Poirot.

Critique Modifier

De nombreux spécialistes le considèrent comme une des meilleures adaptations cinématographiques faites à partir de l'œuvre de la romancière. On notera cependant une petite différence entre l'œuvre originale et son adaptation : dans le roman, la comtesse Andrenyi, trop émotive, ne participe pas au meurtre de Rachett. Le nombre d'assassins est donc bien de douze, comme le nombre de jurés des tribunaux anglo-saxons. Dans l'adaptation cinématographique, ce nombre passe à treize, avec la participation de la comtesse.

Fiche techniqueModifier

  • Titre français : le Crime de l'Orient-Express
  • Titre original : Murder on the Orient Express
  • Réalisation : Sidney Lumet
  • Scénario : Paul Dehn et Anthony Shaffer, d'après le le Crime de l'Orient-Express d'Agatha Christie, publié en 1934.
  • Sociétés de production : EMI Films Ltd (Royaume-Uni) et G.W. Films
  • Producteurs : John Brabourne et Richard B. Goodwin
  • Musique originale : Richard Rodney Bennett
  • Directeur de la photographie : Geoffrey Unsworth
  • Montage : Anne V. Coates
  • Durée : 128 minutes
  • Date de sortie : 24 novembre 1974 (États-Unis d'Amérique)

DistributionModifier

RécompensesModifier

Le Crime de l'Orient-Express a été nominé six fois aux Oscar du cinéma 1974 mais seule Ingrid Bergman s'est vue décerner l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle.

SourceModifier


Cette page utilise tout ou partie du contenu de Wikipédia francophone. L'original de l'article est à Le_Crime_de_l%27Orient-Express. La liste des auteurs se trouve dans historique. Le texte de cette page tout comme celui-ci est disponible sous Creative Commons Attribution-Share Alike License 3.0 .

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard