FANDOM


Article supprimé sur Wikipédia, voir leur débat

La Septième Obsession est une revue française bimestrielle de cinéma, fondée par Thomas Aïdan en février 2013.

Histoire Modifier

Lancée en 2013 sur Internet, La Septième Obsession est une revue critique et journalistique sur le cinéma, qui paraît tous les deux mois sur support papier depuis le Modèle:Date-, en kiosque et librairies[1],[2]. La revue est fondée par Thomas Aïdan, par ailleurs rédacteur en chef, avec le concours de sa sœur, Cécile Aïdan, coéditrice. La revue est éditée par la société AEDON Productions. Faute de financement suffisant, la revue est d'abord publiée en ligne, sur des plateformes numériques gratuites. Depuis octobre 2015, La Septième Obsession est une revue papier, vendue en kiosque et en libraire. La revue paraît tous les deux mois et comporte environ 132 pages[3],[4]. Dans son numéro de février 2016, Michel Ciment évoque une "mise en page élégante"[5]. Dans Les Inrockuptibles, il est dit : « Depuis sa publication en version papier courant octobre 2015, ce magazine à l'écrin chic fait la part belle aux cinéastes d'hier et d'aujourd'hui, mais aussi de manière plus globale aux écrivains, penseurs culturels et autres empêcheurs de tourner en rond (Alain Badiou, Serge Daney, Pacôme Thiellement)[6]. »

Pour fêter sa première année d'existence, la revue demande pour son n°7 (chiffre symbolique par rapport au nom de la revue) à des cinéastes et des artistes d'écrire sur leurs propres obsessions (Bertrand Bonello, Jean Douchet, Mathieu Larnaudie...)[7],[8].

Le magazine est construit en plusieurs parties : Obsession (le sujet central du numéro), Repérages (les critiques de films et de séries), Boussoles (sur d'anciens cinéastes), Correspondance (sur des voyages à l'étranger, à la rencontre de cinéphiles différentes), Focales (des analyses de fonds et théoriques), ou encore, Rêverie (balade dans l'esprit d'un artiste).

Un numéro spécial consacré au cinéma d'horreur paraît en mars 2017. La revue dresse une histoire du cinéma d'horreur et un panorama du cinéma d'horreur contemporaine, en présence de Béatrice Dalle, Julia Ducournau ou encore M. Night Shyamalan[9],. Dans ce numéro, on y trouve également un large ensemble autour du Texas, en compagnie de Maxime Lachaud qui a été envoyé par la revue faire une enquête sur place. Le reportage ne s'inscrit pas directement dans le dossier spécial horreur, mais il est un prolongement direct.

En mai 2017, pour célébrer les 70 ans du Festival de Cannes, la revue propose à Jeff Nichols, Catherine Breillat, Pedro Almodovar, Kleber Mendonça Filho, entre autres, de commenter cet anniversaire. La revue a pris pour habitude de faire écrire des cinéastes dans ses colonnes depuis son origine. Que ce soit Gao Xingjian (n°1) ou encore Olivier Assayas sur Juliette Binoche (n°12).

Au fil des numéros, Jean Douchet, Jean-Michel Frodon ou encore Charles Tesson (tous deux, anciens directeur de la rédaction des Cahiers du Cinéma) sont venus se greffer aux rédacteurs récurrents de la parution bimestrielle. Charles Tesson est d'ailleurs un membre du comité de rédaction depuis septembre 2016. Il signe un texte hommage à Abbas Kiarostami aux côtés de Richard Brody et de Gilles Jacob dans l'édition de septembre-octobre 2016.

En novembre 2017, La Septième Obsession met en couverture le célèbre cinéaste polonais Roman Polanski[10],[11]. En décembre 2017, la société d'édition de DVD, Carlotta Films, demande à La Septième Obsession de rédiger un livre au sujet de Police Fédérale Los Angeles de William Friedkin pour son coffret ultra collector[12].

La revue fait partie du panel de critiques sur le site d'Allociné[13].

Équipe Modifier

Xavier Leherpeur (représentant la revue au Masque et la Plume)[14], Jean-Michel Frodon, Charles Tesson et Jean Douchet sont des rédacteurs récurrents.

Numéros Modifier

Notes et références Modifier

  1. La Septième Obsession - Difpop sur www.difpop.com
  2. Nouveautés éditeurs : La Septième Obsession sur http://nouveautes-editeurs.bnf.fr/
  3. Fabien Randanne, « Presse cinéma: De nouveaux acteurs se frottent aux stars des kiosques » sur 20minutes.fr, 23 octobre 2015
  4. Thomas Aïdan, fondateur, éditeur, rédacteur en chef de la revue « La septième obsession » sur France Culture, 20 janvier 2016. Consulté le 2017-12-22
  5. Modèle:Française Modèle:MultiParamètres, « Bloc Notes », dans Positif, Février 2016, p. p.64 [[Article non mis en ligne texte intégral]] 
  6. Des "Répliques" à la "Septième Obsession" : nos lectures cinéphiliques de l'été sur Les Inrocks, 1er juillet 2016. Consulté le 2017-12-22
  7. Les clés que la Nuit peut nous offrir sur France Culture. Consulté le 2017-12-22
  8. Modèle:Française Modèle:MultiParamètres, « Quarante ans de cinéma en pages », dans Le Monde, 12 décembre 2016, p. page 27 [texte intégral] 
  9. 9,0 et 9,1 François Angelier, « "Ainsi va tout chair..." ou les très riches heures de l'écran horrifique français » sur franceculture.fr, 27 mars 2017
  10. Modèle:MultiParamètres, « Osez Polanski: aimer le cinéma n'est pas un crime - Causeur », dans Causeur, 2017-11-15 [texte intégral (page consultée le 2017-12-22)] 
  11. PressReader.com - Connecting People Through News sur www.pressreader.com. Consulté le 2017-12-22
  12. Modèle:Fr-FR « Les coffrets DVD et Blu-ray à mettre sous le sapin », dans FIGARO, 2016-12-10 [texte intégral (page consultée le 2017-12-22)] Modèle:Interprétation abusive
  13. La Septième Obsession : critiques de films - AlloCiné sur allocine.fr. Consulté le 2017-12-22
  14. "Bienvenue à Suburbicon", "Star Wars : les derniers Jedi", "Santa & Cie"... Qu'aller voir dans les salles obscures ? sur France Inter, 17 décembre 2017. Consulté le 2017-12-22

Lien externe Modifier