FANDOM


La Rue sans joie (Die Freudlose Gasse) est un film allemand de Georg Wilhelm Pabst sorti en 1925.

SynopsisModifier

Dans la Vienne misérable des années 20 où régne l'inflation et la décheance, destins croisés de deux jeunes femmes. Jusqu'où iront-elles pour s'en sortir ?

L'une, Marie tombera dans la prostitution et sera mêlé à un crime passionnel. L'autre jeune fille, Greta dont le père a été ruiné en bourse, tentera jusqu'au bout de ne pas répondre aux sollicitations qu'engendrent sa beauté et sa jeunesse. Un soldat américain qu'elle logera dans sa famille saura venir en aide à cette digne famille.

CritiqueModifier

Il s'agit du 7e film de Greta Garbo , et du seul film allemand de Greta Garbo

Le film est considéré comme un mélodrame expressionniste ; il reflète le climat misérable régnant en Autriche lors de la crise sociale des années 20. Les personnages au physique ingrat, les décors sombres et sales, la mélancolie de Garbo ne font qu'accentuer le réalisme. D'ailleurs, ce film sombre et lugubre, est typique des films allemands de l'époque : Le cabinet du Dr Calibri, Métropolis, Loulou...

L'oeuvre est quand même fortement moraliste. Les mauvais : boucher, prostituée connaîtront une fin tragique ; quant à Greta, qui aura su éviter la déchéance, elle tire son épingle du jeu.

Le film connu un succès mitigé à l'époque.

Extrait de presse: "A l'époque, le film frappa par le réalisme avec lequel Pabst montrait le chaos social des années 20, et comment une classe de profiteurs s'appuyait sur la misère du grand nombre, et notamment, des classes moyennes, principales victimes. Aujourd'hui, on sent clairement ce qui appartient à un expressionnisme un peu maniéré. Le cinéaste na pas non plus hésité à recourir aux ressorts classique du mélodrame. Mais les comédiens font la différence : "La rue sans joie" acheva de révéler Greta Garbo, au point que le personnage incarné avec talent par Asta Nielsen fut amputé dans les différents pays ; l'odieux boucher (Werner Krauss) vaut aussi le coup d'oeil. Tous ont fait du film un classique, misérabiliste mais poignant." Télérama - années 2000

Fiche techniqueModifier

  • Titre original : Die Freudlose Gasse
  • Réalisateur: Georg Wilhelm Pabst
  • Scénaristes : Willy Haas d'après le roman de Hugo Bettauer
  • Production : Jan-Christopher Horak
  • Image : Robert Lach ; Curt Oertel ; Guido Seeber
  • Montage : Anatole Litvak ; Marc Sorkin
  • Format : noir et blanc , muet
  • Durée : 125 mn
  • Date de sortie : 18 mai 1925 (Allemagne) ; 5 juillet 1927 (USA)

DistributionModifier

  • Renate Brausewetter  : La femme
  • Gregori Chmara  : Kellner
  • Mario Cusmich  : Col. Irving
  • Agnes Esterhazy  : Regina Rosenow
  • Karl Etlinger  : Max Rosenow
  • Maria Forescu  : Uncredited
  • Jaro Fürth  : Hofrat Rumfort
  • Greta Garbo  : Greta Rumfort
  • Robert Garrison  : Don Alfonso Canez
  • Valeska Gert  : Mrs. Greifer
  • Tamara Geva  : Lia Leid
  • Ilka Grüning  : Mrs. Rosenow

Liens externesModifier


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard