FANDOM


La Grande Séduction

Réalisation Jean-François Pouliot
Scénario Ken Scott
Acteurs principaux
Sociétés de production Max Films
Pays d’origine Modèle:Québec, Canada
Genre Comédie romantique
Sortie 11 juillet 2003
Durée 110 minutes

Information Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Grande Séduction est un film québécois de Jean-François Pouliot sorti en 2003.

SynopsisModifier

Sainte-Marie-la-Mauderne est un petit village situé en Basse-Côte-Nord, accessible uniquement par les voies aériennes et maritimes (c'est le village réel de Harrington Harbour qui tient lieu de plateau de tournage). Traditionnellement axée vers la pêche, l'économie est complètement à plat dans cette bourgade de 120 habitants. Un projet d'implantation d'une usine de contenants de plastique permettrait de relancer ce village où l'exode se fait forte et redonner une fierté perdue à tous les habitants. Toutefois, un obstacle se dresse quant à l'arrivée de cette industrie à Sainte-Marie: aucun médecin n'y réside. Nouveau maire du village, Germain Lesage (Raymond Bouchard), aidé de son ami pêcheur Yvon Brunet (Pierre Collin) et du directeur "guichet automatique" de la Caisse populaire du coin, Henri Giroux (Benoît Brière), de leurs femmes et de tous les habitants du village, tentera de convaincre le docteur Christopher Lewis (David Boutin) de Montréal, grand amateur de cricket et de jazz fusion, à s'installer à Sainte-Marie-la-Mauderne. Les techniques utilisées par le maire et les habitants ressemblent toutefois à une grotesque tromperie, une grande séduction qui ne tient qu'à un mince fil.

AnalyseModifier

Bien que caricatural, ce film dépeint bien la situation de plusieurs petits villages de la Basse-Côte-Nord au Québec: une grande dépendance face à l'industrie de la pêche, une pauvreté galopante et un isolement profond face au reste de la province, cette région n'étant desservie par aucune voie de communication terrestre. On y exploite aussi le thème de l'amour et de la corruption. Par contre, l'œuvre de Jean-François Pouliot permet de faire ressortir l'hospitalité légendaire des Québécois et les grandes beautés des régions éloignées.

ConséquencesModifier

Le village d'Harrington Harbour et la Basse-Côte-Nord en général ont connu un regain d'intérêt de la part des Québécois et d'autres touristes. Le Nordik Express, navire qui fait la liaison entre Havre-Saint-Pierre et les villages de la Basse-Côte-Nord, a été pris d'assaut par les touristes qui voulaient absolument visiter Harrington Harbour. Cet intérêt a aussi touché l'Europe francophone où a également été présenté le film, notamment au Festival de Cannes de 2003.

Sorties en sallesModifier

La grande séduction est sortie en première au festival de Cannes le 20 mai 2003, au Québec le 11 juillet 2003, en France et en Suisse francophone le 28 avril 2004 et, finalement, en Belgique le 26 mai 2004.

DistributionModifier

Voir aussi Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard