FANDOM


L'Ange exterminateur (El ángel exterminador) , film mexicain de Luis Buñuel sorti en 1963

SynopsisModifier

Après une soirée à l'Opéra, Nobile invite ses amis à souper. À leur arrivée, les domestiques fuient, ou ont déjà fui, la luxueuse demeure, sans motif apparent. Bientôt, hôtes et convives s'aperçoivent qu'ils ne peuvent plus sortir du salon, sans que pourtant rien n'y fasse obstacle. La vie en communauté s'organise et les relations se dégradent progressivement.

Un jour, s’apercevant que les invités ont quasiment repris les mêmes places qu’au soir de leur arrivée, Leticia propose de conjurer le maléfice en leur faisant répéter les mêmes faits et gestes. La répétition rompt le maléfice, mais la même situation se reproduit dans la cathédrale.

CritiqueModifier

Comme le disait Buñuel lui-même, L’Ange exterminateur n’offre pas de sens univoque et ne peut se réduire à une explication rationnelle. Les diverses interprétations dont il a été l’objet ne sauraient l’épuiser, pas plus qu’elles ne sauraient rendre compte de sa singularité irréductible.

Gags (le domestique qui trébuche avec son plateau), images insolites (mouton avec les yeux bandés, pattes de poulet…) énoncés énigmatiques, situations inexpliquées (l’émeute finale) se mêlent au réalisme féroce des codes de la mondanité et de leur dégradation progressive, et au réalisme dérangeant de l’univers pulsionnel (fantasmes, obsessions, délires…), conférant au film sa fantaisie, son humour décapant et son mystère.

Buñuel s’est toujours plu à répéter qu’il ne mettait jamais de symboles dans ses films. Ce qui peut sembler paradoxal, dans la mesure où les exégètes n’ont cessé d’en trouver. Outre la roublardise de Buñuel avec laquelle il faut toujours compter, le paradoxe peut s’expliquer par le fait que leur présence est rarement calculée, mais découle d’une intuition créatrice particulièrement aiguisée : l’acte créateur, chez Buñuel, précède le sens, évitant à ses films toute lourdeur dogmatique.

DistributionModifier

  • Silvia Pinal : Leticia
  • Tito Junco : Raúl
  • Jaqueline Andere : Alicia de Roc
  • Enrique Rambal : Edmundo de Nobile
  • José Baviera : Leandro
  • Augusto Benedico : le docteur
  • Lucy Gallardo : Lucía de Nobile
  • Luis Beristain : Cristián

Fiche techniqueModifier

  • Réalisateur : Luis Buñuel
  • Scénario: Luis Buñuel
  • Directeur de la photographie : Gabriel Figueroa
  • Musique originale : Raúl Lavista
  • Montage :Carlos Savage
  • Durée : 93 minutes
  • Date de sortie: mai 1963

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard