FANDOM


Kwaidan ((怪談 Kaidan) est un film fantastique japonais de Masaki Kobayashi sorti en 1964.

Le film est composé de quatre épisodes :

  • Les Cheveux noirs
  • La Femme des neiges
  • Hoïchi sans oreilles
  • Dans un bol de thé

Chaque épisode raconte une histoire de fantômes, issues du folklore traditionnel japonais et adaptées du recueil qu'en a fait Lafcadio Hearn.

Synopsis Modifier

  • Les Cheveux noirs : un samourai abandonne sa femme par dégoût de la pauvreté, et part se marier avec la fille d'une riche famille pour obtenir la richesse. Mais il n'aime pas sa nouvelle femme et est hanté par le souvenir de la première.
  • La Femme des neiges : deux bucherons sont pris dans une tempête de neige. Ils trouvent un refuge, mais arrive une femme étrange qui en tue un de son souffle glacial. Elle épargne l'autre, qui gardera la vie aussi longtemps qu'il ne racontera pas ce qui c'est passé cette nuit là.
  • Hoïchi sans oreilles : un jeune aveugle recueilli par des moines près de la baie de Dan-no-ura, s'absente chaque nuit pour suivre un étrange guerrier et chanter au maitre de celui-ci l'épopée de la bataille qui se deroula dans la baie quelques siècles plus tôt.
  • Dans un bol de thé : un écrivain retranscrit une histoire où un samouraï voit flotter dans son bol de thé le visage d'un jeune homme narquois. Pour chasser cette vision il avale le thé. Mais bientôt, le jeune-homme refait son apparition.

CritiqueModifier

Le film jugé trop long pour être exploité en salle fut raccourci, et le deuxième conte (La Femme des neiges) fut supprimé de la version mise en circulation.

La bataille décrite dans la troisième histoire (Hoïchi sans oreilles) est la Bataille de Dan-no-ura (1185). Elle se déroula durant la dernière phase de la Guerre de Gempei et opposa Taira no Kiyomori et Minamoto no Yoritomo. L'épopée que conte le joueur de luth (plus précisément de biwa) se nomme Heike Monogatari.

C’est un ensemble à forte connotation fantastique. Les thèmes traités sont en eux-mêmes plutôt simples mais en revanche l’atmosphère est très particulière, d’une lenteur toute japonaise parfois pesante mais qui finit par être envoûtante. L’ambiance est créée aussi par la lumière extrêmement sombre.

Les décors évoquent des estampes japonaises et sont souvent peints. Un film un peu difficile à aborder pour un occidental, mais fascinant par ses thèmes et son traitement.

Distribution Modifier

Les Cheveux noirs

La Femme des neiges

Hoïchi sans oreilles

Dans un bol de thé

Fiche Technique Modifier


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB


Cette page utilise tout ou partie du contenu de Wikipédia francophone. L'original de l'article est à Kwaïdan. La liste des auteurs se trouve dans historique. Le texte de cette page tout comme celui-ci est disponible sous Creative Commons Attribution-Share Alike License 3.0 .

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard