FANDOM


Jean-Pierre Marielle (né le 12 avril 1932 à Dijon) est un acteur français.

Biographie Modifier

Jean-Pierre Marielle est né à Dijon d’un père industriel et d’une mère couturière. Ses premières expériences d'acteur remontent à ses années de lycée durant lesquelles il monte quelques pièces de Tchekhov avec ses camarades. Il voulait initialement étudier la littérature mais l’un de ses professeurs l’encourage plutôt à devenir acteur, de sorte qu’il va au Conservatoire national où il se lie d’amitié avec Jean-Paul Belmondo et Jean Rochefort et d’où il sort avec le second prix de comédie en 1954.

Jean-Pierre Marielle a joué dans plus de cent films, dans lesquels il a interprété une très grande palette de rôles différents, du citoyen banal (Les Galettes de Pont-Aven), au serial killer (Sans mobile apparent), du héros de la Seconde Guerre mondiale (Les Milles), à l’espion compromis (La Valise), à l’acteur "has-been" (Les Grands Ducs).

Il est connu pour sa voix chaude et caverneuse, souvent imitée par les humoristes et imitateurs qui le considèrent comme l’archétype du séducteur français. Il est consideré comme l'un des plus grands acteurs français.

Il est nommé Chevalier de la Légion d'honneur en 1992 et est promu Officier en avril 2007.

Il est marié à l’actrice Agathe Natanson depuis le 4 octobre 2003 et a un fils d’une union précédente.

CarrièreModifier

Ses débuts consistèrent en quelques rôles sur les planches avec la compagnie Grenier-Hussenot, notamment dans des pièces de Pinter, et quelques petites apparitions sur grand écran à la fin des années 50, avec sa voix particulière lui donnant les moyens de jouer des personnages plus âgés. Mais, déçu par ses premier rôles au cinéma, il se tourna un moment vers le cabaret.

Il a obtenu des rôles un peu plus consistants dans les années 60, dans des films tels que Faites sauter la banque (1963), jouant aux côtés de Louis de Funès, Week-end à Zuydcoote (1964) et surtout Un monsieur de compagnie (1965), où le réalisateur Philippe de Broca lui donna l’occasion d’exprimer tout son talent. Mais sa popularité explosa vraiment au cours des années 70 où il apparut dans beaucoup de comédies. Dans La Valise (1974) il incarna un espion israélien devant se cacher dans une malle afin d’être extrait d’un pays du Moyen Orient. Les Galettes de Pont-Aven (1975), Que la fête commence (1974) et Coup de torchon (1981) lui apportèrent le statut de grand acteur.

Surtout connu pour ses rôles comiques, il a néanmoins marqué sa carrière de quelques rôles sombres et tragiques, notamment celui d’un flic désabusé et suicidaire dans Les Mois d'avril sont meurtriers (1987), ou le rôle de Monsieur de Sainte-Colombe dans Tous les matins du monde (1994).

Il a également effectué une brillante carrière sur les planches et a reçu un Molière du meilleur comédien en 1994.

FilmographieModifier

Récompenses Modifier

Nominations Modifier


Retrouvez tous les détails de la filmographie de Jean-Pierre Marielle sur sa fiche IMDB

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard