FANDOM


François-Marie Banier, né à Paris le 27 juin 1947, écrivain, photographe, acteur, dessinateur et peintre français. Il a publié plusieurs romans et pièces de théâtre aux éditions Grasset et Gallimard. Ses photographies ont fait l'objet d'une trentaine d'expositions dans différents musées et galeries d'Europe, d'Asie, d'Amérique du Nord et d'Amérique du Sud.

Biographie Modifier

CarrièreModifier

Après avoir fait ses débuts en littérature sous les encouragements de Louis Aragon et de François Mauriac, François-Marie Banier mène une carrière de romancier, dramaturge et photographe. Proche de plusieurs mécènes tels que Marie-Laure de Noailles, Pierre Bergé ou Pierre Cardin (dont il est l'attaché de presse personnel), il devient une figure connue du tout-Paris et de la jet-set internationale.

Parmi les diverses personnalités dont il réalise le portrait, on peut citer Nathalie Sarraute, Samuel Beckett, Madeleine Castaing, Vladimir Horowitz, Silvana Mangano, Joyce Carol Oates, Pascal Greggory, Isabelle Adjani, Caroline de Monaco, Sophie Marceau, Johnny Depp ou Liliane Bettencourt. Cependant, sa célébrité dans le domaine de la photographie vient peut-être avant tout des « anonymes » dont il traduit la psychologie à l'aide de ses clichés en noir et blanc.

Enfin, à partir des années 1980, François-Marie Banier entreprend également une carrière au cinéma en tant qu'acteur de second rôle, tout en se consacrant en même temps au dessin et à la peinture.

En 2009, le numéro 18 du magazine de mode Double lui est consacré.

L'enquête financièreModifier

En décembre 2008, la presse se fait l'écho d'une plainte contre X déposée par Françoise Bettencourt-Meyers, la fille de Liliane Bettencourt. Entre 2001 et 2007, François-Marie Banier aurait, par « abus de faiblesse », soutiré à cette dernière – deuxième fortune de France après Bernard Arnault et propriétaire d'un tiers de L'Oréal – une somme que les enquêteurs estiment à 993 millions d'euros. Liliane Bettencourt, dans un entretien accordé au Journal du dimanche, indique qu'elle est une « femme libre » en parfaite possession de ses facultés intellectuelles.

À la fin du mois de janvier 2009, le procureur de la République au tribunal de grande instance de Nanterre, Philippe Courroye, décide de continuer ses investigations dans le passé de François-Marie Banier[8]. Puis le dossier est classé sans suite en septembre 2009. Françoise Bettencourt-Meyers saisit alors le juge des tutelles. Un procès devait avoir lieu du 1er au 6 juillet 2010, mais il a été renvoyé pour complément d'information. Les intérêts de Françoise Bettencourt-Meyers sont représentés par Me Olivier Metzner, et ceux de sa mère par Me Georges Kiejman.

D'autre part, les enregistrements que Françoise Bettencourt-Meyers a remis à la brigade financière en juin 2010, et qui lui ont été fournis par l'ancien majordome de sa mère, semblent impliquer plusieurs personnalités proches du gouvernement français et suscitent des remous dans les milieux politiques. D'après Les Échos, le scandale politico-financier va amener à la démission de Florence Woerth, épouse du ministre du Travail Éric Woerth : celle-ci était en effet salariée de la société Clymène, chargée de la gestion du patrimoine de Mme Bettencourt.

Œuvres Modifier

RomansModifier

  • Les Résidences secondaires, Grasset, 1969 ; Folio n° 2444, 1993
  • Le Passé composé, Grasset, 1971 ; Folio n° 2564, 1994
  • La Tête la première, Grasset, 1972 ; Folio n° 2715, 1995
  • Balthazar, fils de famille, Gallimard, 1985 ; Folio n° 1828, 1987
  • Sur un air de fête, Gallimard, 1990 ; Folio n° 3283, 1999
  • Les Femmes du métro Pompe, Gallimard, 2006
  • Johnny Dasolo, Gallimard, 2008

ThéâtreModifier

  • Hôtel du lac, Gallimard, 1975
  • Nous ne connaissons pas la même personne, Grasset, 1978
  • Je ne t'ai jamais aimé, Gallimard, 2000

Quelques recueils de photographiesModifier

  • Photographies, Gallimard/Denoël, 1991
  • Past-Present, William Morrow, New York, 1996 ; Schirmer/Mosel, Munich 1997
  • Vivre, Sao Paulo, Pinacoteca do Estado ; Rio de Janeiro, Museum de Arte Moderna, 1999
  • François-Marie Banier, Tokyo Metropolitan Museum of Photography, Asahi Schimbun, 2000
  • Brésil, Gallimard, 2001
  • François-Marie Banier, Miami Beach, Bass Museum of Art ; Gallimard, 2003
  • Le Chanteur muet des rues, en collaboration avec Erri de Luca, éd. Martin d'Orgeval, Gallimard, 2006
  • Perdre la tête, Die schönsten deutschen Bücher (Prix du meilleur livre allemand, section photographie), 2006 ; Silver Crown Award, Moscou, 2007
  • Beckett, Steidl, 2009

Quelques expositions Modifier

  • 1991 : Musée national d'Art moderne, Centre Georges-Pompidou, Paris
  • 1994 : Bunkamera Gallery, Tokyo ; galerie Beatrice Wassermann, Munich
  • 1997 : Villa Farnèse, Rome
  • 1998 : Private Heroes, Württembergischer Kunstverein, Stuttgart
  • 2000 : Fotos y Pinturas, musée national des Beaux Arts d'Argentine, Buenos Aires
  • 2001 : Täglich Neues, musée Ludwig ; Coblence ; Budapest
  • 2003 : Maison européenne de la photographie, Paris
  • 2003 : Transphotographiques, Lille, Crypte de la Cathédrale de la Treille
  • 2005 : Perdre la tête, Académie de France à Rome, Villa Medici
  • 2006 : True Stories, Istanbul Modern, Istanbul
  • 2007 : Perdre la tête, Manège de Moscou
  • 2007 : Galerie Gagosian, Los Angeles
  • 2007 : Written Photos, Villa Oppenheim, Berlin
  • 2007 : Transphotographiques, Lille, Eglise St Maurice
  • 2009 : Beckett, Maison de la Photographie, Lille

Filmographie comme acteurModifier

Notes et références Modifier

Voir aussi Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard