FANDOM


Faustine et le bel été est un film français réalisé par Nina Companeez, sorti en 1972.

SynopsisModifier

Faustine, seize ans, adore passer ses vacances à la campagne, dans la petite ferme de ses grands-parents. Elle est idéaliste et voudrait que tout puisse correspondre à ses rêves. Elle est aussi fascinée par les voisins qui logent dans une grande maison bleue. Elle les observe mais n’ose pas les rencontrer.

Elle est un peu voyeuse, légèrement perverse. Près de la rivière, elle aperçoit Claire, qui se baigne nue pour mieux provoquer son jeune beau-fils Florent. Faustine surprend les fragments d’une conversation entre Jean, le mari de Claire, et son frère Julien, quadragénaire séduisant. Avec un art consommé de petite allumeuse, elle repousse les avances de Joachim, le frère de Florent. Désormais plus rien n’échappe à la curiosité de Faustine. Elle sait que Florent a cédé aux provocations de Claire, mais que le jeune garçon est plutôt attiré par sa jolie cousine Camille. Faustine voit naître une idylle entre Ariane et Haroun, l’ouvrier agricole au regard ténébreux.

Surprise par la pluie au cours d’une promenade au bord de la rivière, Faustine ôte tous ses vêtements pour plonger dans l’eau. Elle s’allonge ensuite sur le sol détrempé. C’est à ce moment que surgit Julien, qui se contente de lui offrir un vêtement de rechange. Rentrée dans sa chambre, Faustine imagine une autre suite à la rencontre d’une adolescente nue et d’un quadragénaire prévenant.

Faustine a maintenant ses entrées dans la maison des voisins. Celle que les jeunes filles en fleur ont surnommée la «souris verte» profite d’un profond sommeil de Julien pour s’introduire dans sa chambre et déposer un de ses rubans bleus sur l’oreiller. Les choses semblent en rester là, jusqu’au moment où l’adolescente, une rose à la main, obtient son premier baiser…

CritiqueModifier

Pendant plus de dix ans, Nina Companeez forme avec Michel Deville le couple auteur/metteur en scène le plus prolifique du cinéma français. Leur association donne naissance à douze films au travers desquels s'imposent une écriture et une esthétique en marge des effets de mode (Ce soir ou jamais, 1960, L'appartement des filles, 1964, Benjamin ou les mémoires d'un puceau, 1967). Ces films sont une savante alchimie de nostalgie et de modernisme. L'influence de la scénariste devient prépondérante dans le couple et Raphaël ou le débauché doit plus à Nina Companeez qu'à Michel Deville.

En 1971, elle décide de faire cavalier seul avec Faustine et le bel été, une comédie dans la lignée de ses précédentes réalisations. Ce film a révélé au grand public, la comédienne Muriel Catala avec un très beau premier rôle pour cette jeune actrice d’à peine vingt ans. C’est aussi un des premiers films de Francis Huster et Jacques Spiesser, une expérience qui n’est certainement pas indifférente à la grande complicité qui existe entre ces deux acteurs. C'est aussi le tout premier film de Valentine Varela qui était alors une enfant. Enfin, c'est pour Isabelle Huppert un premier rôle comme actrice de cinéma et pour Nathalie Baye le deuxième.

Distribution Modifier

Fiche technique Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard