FANDOM


Le dobitchu de Sofia (capitale de la Bulgarie) est, dans le film culte Le père Noël est une ordure, adapté de la pièce éponyme et interprété par la troupe du Splendid, une spécialité bulgare fictive se présentant sous la forme d'une truffe au chocolat peu appétissante. Le nom est une trouvaille de Josiane Balasko et signifierait « petit cul » en serbe et croate[réf. nécessaire] ; il ressemble au mot roumain « dobitoci » (prononcé "dobitotch") signifiant "imbéciles".

Dans la pièce qui a précédé le film, ce nom n'est pas employé mais le gag est le même et le plat se nomme des « spotsi d'Osijek ». Le gag de la spécialité locale immangeable existe aussi dans le film Les Bronzés font du ski avec la douteuse macération des montagnards (la Foune). Dans le film de Jean-Marie Poiré, sorti sur les écrans en 1982, il est amené par Zedko (ou Zladko) Preskovitch (joué par Bruno Moynot), voisin du dessous dans l'immeuble où se trouve le local de « SOS Détresse-Amitié ».

Invités à en déguster un morceau, Pierre (Thierry Lhermitte) et Thérèse (Anémone) s'exécutent par grandeur d'âme… Pierre s'exclame : « je ne sais pas si vous avez remarqué Thérèse ? Il y a comme une espèce de deuxième couche à l'intérieur... » Thérèse répond « Oui, c'est fin, c'est très fin, ça se mange sans faim ! ». Selon Preskovitch, le dobitchu est une spécialité bulgare très prisée, réservée aux grandes occasions et « roulée à la main sous les aisselles ». Il s'agit d'une garniture à un plat encore plus douteux : le kloug aux marrons (avant de passer par la fenêtre, le kloug a été colmaté avec du Spotz « les Spotzis fermentent à la mi-cuisson, et les odeurs s'exhalent... »). Dès que Preskovitch a tourné les talons, Pierre jette à la poubelle le reste de son dobitchu, alors que Thérèse garde le sien jusqu'au bout en essayant de l'avaler : « je le mange quand même car c'est offert de bon cœur », avant de jeter le reste de la boîte à la poubelle. Cette boîte est d'ailleurs récupérée de la poubelle par Josette (Marie-Anne Chazel).

Ces scènes et appréciations culinaires ont fait dire à des connaisseurs de la culture bulgare tels Jean-Marie Martin que « ne pouvant pas, légalement, se moquer des pays voisins de la France et encore moins des africains, des arabes ou des juifs, certains humoristes comme la troupe du Splendid se sont engouffrés dans le vide juridique qui leur permet de véhiculer les pires clichés sur les Européens de l'Est, et ces comédiens ne sont pas les seuls, loin de là »[1].

IngrédientsModifier

  • Cacao de synthèse
  • Margarine
  • Saccharose
  • Bromure (évoqué uniquement dans la pièce), permettant une meilleure conservation durant les voyages mais masquant le goût de la margarine

Clin d'œil Modifier

Le film de Laurent Baffie Les Clefs de bagnole recèle une allusion au dobitchu avec l'apparition du personnage de Monsieur Preskovitch (là aussi joué par Bruno Moynot) traversant l'écran en disant « Vous voulez un dobitchu ? ».

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Marie Martin sur [1]

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard