FANDOM


.

Charles Dullin (8 mai 1885 à Yenne en Savoie - 11 décembre 1949 à l'Hôpital Saint-Antoine de Paris) est un metteur en scène, acteur de théâtre et de cinéma français.

BiographieModifier

Dernier né d'une famille de 19 enfants, il entame, après des études au petit séminaire du Pont-de-Beauvoisin (Savoie), sa carrière théâtrale à Paris en 1903, est engagé au théâtre des Gobelins et au Lapin agile. Il entre en 1906 au théâtre de l'Odéon dirigé par André Antoine, crée sa compagnie en 1908, puis intègre le théâtre des Arts en 1910 sous la direction de Jacques Rouché. Là, il reçoit les éloges des critiques pour son jeu dans Les Frères Karamazov mis en scène par Jacques Copeau en 1911. Quand ce dernier crée le théâtre du Vieux Colombier en 1913, il le suit et devient son bras droit. Après la guerre, qu'il fait comme engagé volontaire, il continue l'aventure avec Copeau, au Garrick Theater de New York, puis travaille avec Firmin Gémier.

Il forme sa propre équipe en 1921 sous le nom d’Atelier, où il transmet les leçons reçues de Copeau : formation des comédiens et priorité du texte. Il monte des auteurs contemporains et étrangers, comme Luigi Pirandello, Marcel Achard, Armand Salacrou, sans exclure les classiques tel Shakespeare ou Aristophane, et rencontre des succès critiques grâce aux mises en scène de Volpone de Ben Jonson (1928, adapté par Jules Romains et Stefan Zweig) et de L'Avare de Molière. Avec Louis Jouvet, Gaston Baty et Georges Pitoëff en 1927, il est fonde le « Cartel des Quatre », visant à faire entendre le théâtre non mercantile. Entre 1940 et 1947, il est directeur du théâtre de la Ville (ancien Théâtre Sarah-Bernhardt), où il monte Les Mouches de Jean-Paul Sartre en 1943. Il rejoint ensuite l'équipe du théâtre Montparnasse, dirigé par une de ses anciennes élèves de l'Atelier, Marguerite Jamois.

Avec le Cartel des Quatre et aux côtés d'André Barsacq, Jean-Louis Barrault et Jean Vilar, Dullin a fait partie du mouvement de renouvellement français qui aboutira à un « théâtre décentralisé populaire ». Réputé pour la qualité de ses cours, à base d'improvisation, de mime et d'étude des classiques, il a eu entre autres pour élèves Madeleine Robinson, Jean Marais, Marcel Marceau, Jean Vilar, Jean-Louis Barrault, Roger Blin, Roland Petit, Jacques Dufilho, Georges Vandéric et Alain Cuny.

Théâtre Modifier

Comédien Modifier

Metteur en scène Modifier

au Théâtre de l'Atelier

Cinéma Modifier

HommagesModifier

LieuxModifier

Plusieurs théâtres en France portent son nom :

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Alexandre Arnoux, Charles Dullin : Portrait brisé. Paris : Emile-Paul Frères, 1951 .
  • Jean Sarment, Charles Dullin. Paris : Calmann-Lévy, 1950
  • P Teillon-Dullin et Ch. Charras, Les Enfants du Chatelard, Les Éditions du Prieuré, 1980
  • Chantal Meyer-Plantureux, "Les enfants de Shylock, ou, L'antisémitisme sur scène", Paris, Editions Complexe, 2005.

Liens externesModifier

it:Charles Dullinnl:Charles Dullin

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard