Fandom

Film Wiki

Caméo

2 868pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Un caméo est la francisation du terme anglo-saxon « cameo appearance » (apparu en 1851 dans le monde du théâtre), désignant de nos jours l'apparition fugace dans un film d'un acteur, d'une actrice, du réalisateur ou d'une personnalité.

Le caméo est avant tout un clin d'œil. Il est bref, anecdotique car il n'influe pas sur le cours de l'histoire. Il peut être ouvertement montré, ou bien décelable par les seuls spectateurs avertis.

Le caméo au cinéma se démarque de la « participation exceptionnelle » à l'affiche des films français, qui relève du rôle parlant, ce qui n'est pas nécessairement le cas pour un caméo. Il diffère également de la notion de « guest star » qui consiste à faire participer une personne connue dans un ou plusieurs épisodes d'une série télévisée.

Par extension, le terme cameo peut désigner toute apparition d'une personne ou d'un personnage dans une œuvre où l'on ne s'attendrait pas à la voir (Uderzo et Goscinny dans certaines histoires d'Astérix, la statue de Mario dans la version Super Nintendo de Sim City, etc.)

Voici quelques exemples de caméos parmi les plus célèbres :

Caméo du réalisateurModifier

  • Alfred Hitchcock en est l'exemple-type : sa silhouette bien connue fait une apparition dans 37 de ses films entre 1926 et 1976.
  • Peter Jackson est un habitué des caméos : dans Créatures célestes, c'est un poivrot à la sortie d'un cinéma ; dans Fantômes contre fantômes, un homme plein de piercings ; dans chacune des parties du Seigneur des Anneaux, il fait des apparitions, de même que ses deux enfants, la plupart des membres importants de son équipe, ou encore un petit-fils de J.R.R. Tolkien.
  • Martin Scorsese est aussi un habitué des caméos, parfois de petits rôles : dans Taxi Driver, il joue le rôle d'un client de taxi expliquant qu'il va tuer sa femme ; dans Casino, on le voit dans la salle où l'argent est compté ; dans After Hours, il apparaît dans une discothèque ; dans Gangs of New York, il joue le rôle d'un nanti... Il fait parfois participer sa mère ou son père.
  • M. Night Shyamalan n'hésite pas à écrire pour lui-même des scènes certes courtes mais assez marquantes puisqu'il s'y donne souvent des rôles négatifs : dealer dans Incassable, chauffard assassin dans Signes, médecin dans Sixième Sens... On est ici à la limite entre le caméo et le vrai rôle. Il est aussi présent dans Le Village, où il joue le rôle d'un garde forestier, mais son visage n'est pas filmé : on ne le voit que dans le reflet d'une vitre...
  • François Truffaut, acteur principal de plusieurs de ses propres films, apparaît brièvement dans L'Histoire d'Adèle H., mais aussi dans « Rencontres du troisième type » de Spielberg.
  • Jean-Luc Godard, brèves apparitions dans quelques uns de ses films comme A bout de souffle (1960, un indicateur), Le petit soldat (1963, homme dans une gare), Le mépris (1963, assistant réalisateur)
  • Cédric Klapisch est coutumier des brèves apparitions dans ses films.
  • Steven Spielberg, lui aussi, apparaît dans ses films, ou ceux d'autres réalisateurs : un touriste à l'aéroport dans Indiana Jones et le temple maudit, l'homme sur la chaise électrique dans Gremlins, un mangeur de pop-corn dans Le Monde perdu : Jurassic Park, ou encore le receveur d'impôts dans The Blues Brothers. Il apparaît également dans le premier épisode de Retour vers le futur en conducteur de Jeep.
  • Pedro Almodóvar apparaît parmi la foule de veuves qui astiquent les tombes dans le travelling introductif de Volver.
  • Quentin Tarantino apparaît dans la plupart des films qu'il réalise ainsi qu'en voix-off dans Jackie Brown, et en voix de Pei-Mei dans Kill Bill (volume 2)

Caméo d'acteurs célèbresModifier

  • Dans Minority Report, on peut voir brièvement des vedettes telles que Cameron Diaz et Cameron Crowe dans le train.
  • Grosse fatigue de Michel Blanc, The Player de Robert Altman exploitent intensément le recours à des acteurs dans leur propres rôles.
  • Arnold Schwarzenegger apparaît au début de Bienvenue dans la jungle et souhaite bonne chance à The Rock en passant à coté de lui. Une façon de lui souhaiter bonne chance dans sa carrière d'acteur, et une forme de passation de pouvoir entre les deux colosses.
  • Dans Robin des bois : prince des voleurs, le très bref rôle du roi Richard est interprété par Sean Connery.

Caméo des acteurs d'origineModifier

Lorsqu'un remake d'un film (ou une adaptation d'une série télévisée) est réalisé, il arrive parfois que l'on puisse voir les acteurs originaux :

  • Dans La Planète des singes (2001), Charlton Heston, le héros du film de 1968, joue le rôle de Zaius, le seul singe muni d'un fusil. Charlton Heston était à l'époque président de la NRA (National Rifle Association).
  • Dans Les Nerfs à vif (1991), les héros de la version originale de 1962, Gregory Peck et Robert Mitchum, sont respectivement l'avocat de Cady (Robert De Niro) et le lieutenant Elgart.
  • Dans Starsky & Hutch (2004), les héros de la série d'origine, Paul Michael Glaser et David Soul, apparaissent en vendeurs de voitures.
  • Martin Sheen, le héros de Apocalypse Now, fait une brève apparition dans Hot shots ! 2, où son fils Charlie Sheen se rend au Viêt Nam, alors que lui en revient.
  • Dans L'Armée des morts, remake du film Zombie de George A. Romero, les acteurs Ken Foree et Scott H. Reiniger, personnages principaux de Zombie, font une apparition, ainsi que Tom Savini, maquilleur habituel des films de Romero.
  • Dans Hulk (2003), Lou Ferrigno, l'acteur incarnant le monstre vert de la série télévisée L'Incroyable Hulk, fait une apparition dans le rôle d'un vigile aux côtés de Stan Lee, le créateur du personnage de Hulk.
  • Dans Land of the dead (le territoire des morts) de George Romero, Edgar Wright et Simon Pegg respectivement réalisateur et acteur principal du film Shaun of the dead font une apparition furtive en tant que zombies.
  • Dans La Guerre des Mondes (2005), les acteurs principaux du film de 1953, Gene Barry et Ann Robinson, apparaissent à la fin du film, en tant que parents de l'ex-femme de Ray (joué par Tom Cruise), Mary Ann (interprétée par Miranda Otto).
  • Dans L'Affaire Thomas Crown (1999), on retrouve Faye Dunaway jouant la psychiatre. Elle jouait le rôle de Vicki Anderson dans la version du film de 1968, avec Steve McQueen dans le rôle titre.

Caméo de personnes réellesModifier

Lorsqu'un film est inspiré de la vie d'une personne réelle, celle-ci se voit parfois attribuer un petit rôle :

  • dans Un thé au Sahara de Bernardo Bertolucci, Paul Bowles, l'auteur du roman éponyme, est assis à une table dans la scène du café au début du film.
  • dans Trainspotting de Danny Boyle, Irvine Welsh, l'auteur du roman éponyme, joue le rôle d'un dealer qui vend des suppositoires à Renton, joué par Ewan McGregor. Welsh s'était basé sur sa propre expérience pour créer le personnage de Renton.
  • dans Écarts de conduite (2001), Beverly et Jason d'Onofrio sont des invités au mariage de Beverly (Drew Barrymore).
  • dans Erin Brockovich (2000), Erin est une serveuse prénommée Julia, tandis que Julia Roberts interprète le rôle d'Erin.
  • Dans Las Vegas Parano (1998), Hunter S. Thompson auteur et personnage principal du roman éponyme interprète son propre rôle, un Raoul Duke vieux rencontrant Raoul Duke jeune (Johnny Depp).
  • Dans Spider-Man, Spider-Man 2, Hulk, X-Men 1 et 3 ainsi que dans Les Quatre Fantastiques et Daredevil, Stan Lee (créateur des comics) fait une courte apparition.
  • Dans Domino, Domino Harvey apparaît tout à la fin de ce film qui est basé sur sa vie et qui lui est dédicacé.
  • Dans JFK (1991), Jim Garrison (dont le rôle est interprété par Kevin Costner) apparaît en tant qu'Earl Warren, président de la commission dont Garrison entendait réfuter les conclusions.
  • Dans le film L'Étoffe des héros, Chuck Yeager joue le rôle d'un vieil homme qui sert des boissons dans le bar de Pancho Barnes, près de la base Edwards et qui s'offusque qu'un des aviateurs ne soit pas pris comme astronaute en raison de son faible niveau d'étude (reproche souvent utilisé à l'encontre de Yeager).
  • À la fin du film Apollo 13 (1995), Jim Lovell serre la main de Tom Hanks en qualité de capitaine du vaisseau qui récupéra les astronautes en mer.

SourceModifier


Cette page utilise tout ou partie du contenu de Wikipédia francophone. L'original de l'article est à Caméo. La liste des auteurs se trouve dans historique. Le texte de cette page tout comme celui-ci est disponible sous Creative Commons Attribution-Share Alike License 3.0 .

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard