FANDOM


Betty Fisher et autres histoires est un film français et canadien réalisé par Claude Miller, sorti en 2001.

Synopsis Modifier

Betty Fisher est une jeune écrivain de talent, heureuse mère d'un petit garçon de 4 ans. Carole est une serveuse à qui la vie n'a pas fait de cadeau, et qui ne s'intéresse pas beaucoup à son enfant. C'est la mère un peu folle de Betty qui provoquera la rencontre de ces deux femmes très différentes.

Le film commence dans un train, une petite fille se fait frapper violemment par sa mère prise de démence. Des années après, la petite fille, Betty Fisher, devenue jeune écrivain de talent, heureuse mère d'un petit garçon de 4 ans, Joseph, vient avec lui chercher sa mère à l'aéroport. Dans l'après-midi, Joseph se tue en tombant par la fenêtre.

Carole est serveuse et s'occupe très mal de José, son fils de 4 ans qui ne peut compter que sur François, le compagnon de sa mère. La mère de Betty kidnappe José et le ramène à sa fille pour remplacer Joseph. Betty veut rendre l'enfant mais ne veut pas dénoncer sa mère. De son côté, Carole ne vit pas trop mal la disparition de son fils, même si François est harcelé par les policiers qui voient en lui le coupable idéal. Après le départ de sa mère, Betty ne se résout pas à rendre l'enfant dont elle a découvert qu'il subissait des mauvais traitements.

Devant l'arrivée d'Edouard, le père de Joseph qui menace de dénoncer Betty, celle-ci décide de quitter la France bien que séduite par le Docteur Castang. François, lui, soupçonne Alex, ami de Carole et gigolo, d'être et le père de José et son kidnappeur. Edouard veut négocier avec Carole mais ils se font descendre par le patron jaloux de celle-ci. Alex tente de s'enfuir avec l'argent de la vente d'une maison qui ne lui appartient pas, mais se fait coincer à l'aéroport au moment où Betty et José embarquent.

CritiqueModifier

Un remarquable trio de comédiennes pour un film qui décline les différentes facettes de la relation, parfois difficile, mère-enfant. Une intrigue policière qui ne sombre jamais dans le pathos ni le sordide malgré ses personnages border-line.

Ce film lucide et glacé parle de la difficulté des relations mère-enfant qui peuvent se transformer en duel égoïste et vengeur. Claude Miller tisse sa toile en peignant séparément la vie d’êtres tourmentés et individualistes où seul le chacun pour soi compte. Sa démarche est intéressante et témoigne des maux de notre société occidentale.

Interview de Claude Miller : « Je ne connaissais pas l’œuvre de Ruth Rendell avant d’avoir vu La cérémonie de Claude Chabrol que j’ai énormément aimé. Du coup, je me suis mis à lire cet auteur. Parmi la douzaine de romans que j’ai dévorés, il y en avait un, Un enfant pour un autre, qui m’a paru très intéressant pour un film. »

Fiche technique Modifier

  • Titre : Betty Fisher et autres histoires
  • Réalisation : Claude Miller
  • Scénario : Claude Miller d'après Ruth Rendell , son roman "Un enfant pour un autre"
  • Directeur de production : Gilles Loutfi
  • Directeur de la photographie : Christophe Pollock
  • Compositeur de la musique : François Dompierre
  • Monteur Véronique Lange
  • Durée : 103 minutes
  • Date de sortie : 24 octobre 2001 (France)

Distribution Modifier

Liens externesModifier


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard