FANDOM


Bernard René Giraudeau, né le 18 juin 1947 à La Rochelle en Charente-Maritime, acteur, réalisateur, producteur, scénariste et écrivain français, mort le 17 juillet 2010.

BiographieModifier

Arrière-petit-fils d'un cap-hornier et fils d'un militaire de carrière dans l'infanterie souvent en mission (Indochine, Algérie), il s'engage pour sept ans dans la marine nationale en 1963, à l'âge de 16 ans, entre à l'École des apprentis mécaniciens de la flotte de Toulon comme « arpette », et sort major de sa promotion, matelot breveté. En 1965-1966, matelot puis quartier-maître, il embarque sur le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc et participe aux deux premières campagnes d'application à la mer des officiers élèves. Il embarque ensuite sur la frégate Duquesne avant de quitter la marine pour tenter sa chance en tant qu'acteur.

Il a ainsi fait deux fois le tour du monde avec la Marine avant d'enchaîner divers métiers aux Halles ou dans une agence de publicité puis de se lier à une troupe de théâtre itinérante de La Rochelle à 22 ans et enfin d’intégrer le Conservatoire national supérieur d'art dramatique entre 1971 et 1974. Il y décroche un premier prix de comédie classique et moderne.

C'est peu après qu'il rencontre l'actrice Anny Duperey, avec laquelle il vit 18 ans et a deux enfants : Gaël (né en 1982) et l'actrice Sara Giraudeau (née en 1985), révélation féminine de la 21e Nuit des Molières en mai 2007.

Il fait ses premiers pas à l'écran avec Jean Gabin dans Deux hommes dans la ville (1973) et rapidement alterne les grands rôles au cinéma et au théâtre. En 1987, il passe de l'autre côté de la caméra en devenant réalisateur, tout en continuant à tourner comme acteur.

En 2000, un cancer l'oblige à ralentir ses activités. Bernard Giraudeau comprend qu’il doit changer de vie. Il raconte alors que le cancer lui a permis d’apprendre à se connaître. Il consacrera une partie de son temps à aider les malades en soutenant l'Institut Curie et l'Institut Gustave Roussy.

Dans les dernières années de sa vie, il se consacre avec succès à l'écriture et devient membre de l'association des « Écrivains de marine ». Son roman Les Dames de nage s'est classé 15e des ventes de romans en France en 2007, et ce avant sa publication en format de poche en 2008. Son dernier titre, Cher Amour, publié en mai 2009 aux éditions Métailié, s'est classé 8e des ventes au classement Relay-Relaxnews du 10 au 16 juin 2009.

Bernard Giraudeau a été le président de la 23e Nuit des Molières le 26 avril 2009.

Le 4 novembre 2009, il reçoit le Prix Mac Orlan pour Cher Amour, publié aux Éditions Métailié en mai 2009. Il ne peut se rendre à la cérémonie pour raisons de santé.

Bernard Giraudeau meurt le 17 juillet 2010, dans un hôpital parisien, à l'âge de 63 ans, des suites du cancer qu'il combattait depuis dix ans.

Théâtre (sélection)Modifier

  • 1971 : Pauvre France de Ron Clark et Sam Bobrick, mise en scène Michel Roux, Théâtre Fontaine
  • 1972 : La Camisole de Joe Orton, mise en scène Jacques Mauclair
  • 1973 : La Reine de Césarée de Robert Brasillach, mise en scène Jean-Laurent Cochet, Théâtre Moderne
  • 1974 : Pourquoi la robe d'Anna ne veut pas redescendre de Tom Eyen, mise en scène Armand Ridel, Carré Thorigny
  • 1975 : Sur le fil de Fernando Arrabal, mise en scène Jorge Lavelli, Théâtre de l'Atelier
  • 1975 : Le Prince de Hombourg d'Heinrich von Kleist, mise en scène Jean Negroni
  • 1976 : La Guerre de Troie n'aura pas lieu de Jean Giraudoux, mise en scène Jean Mercure
  • 1977 : Attention fragile comédie musicale d'André Ernotte et Elliott Tiber, mise en scène André Ernotte, Théâtre Saint Georges
  • 1983 : K2 de Patrick Meyers, mise en scène Georges Wilson
  • 1986 : La Répétition ou l'amour puni de Jean Anouilh, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Edouard VII
  • 1988 : Les Liaisons dangereuses de Christopher Hampton d'après Choderlos de Laclos, mise en scène Gérard Vergez, Théâtre Edouard VII
  • 1990 : Le Plaisir de rompre et Le Pain de ménage de Jules Renard, mise en scène Bernard Murat, Comédie des Champs-Elysées, Théâtre Edouard VII
  • 1992 : L'Aide-mémoire de Jean-Claude Carrière, mise en scène Bernard Murat,
  • 1995 : L'Importance d'être constant d'Oscar Wilde, mise en scène Jérôme Savary
  • 1997 : Le Libertin d'Éric-Emmanuel Schmitt, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Montparnasse
  • 1999 : Becket ou l'Honneur de Dieu de Jean Anouilh, mise en scène Didier Long, Théâtre de Paris
  • 2003 : Petits crimes conjugaux d'Éric-Emmanuel Schmitt, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Edouard VII

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

  • 1973 - La Porteuse de pain (feuilleton télévisé)|La Porteuse de pain : Georges
  • 1973 - Arsène Lupin : Isidore Bautrellet (2 épisodes)
  • 1974 - Nouvelles de Henry James : Lechmere
  • 1978 - L'Equipage : Thélis
  • 1980 - Blanc, bleu, rouge : Matthieu
  • 1988 - La face de l'ogre
  • 1989 - La grande cabriole : Augustin Bardou
  • 1995 - Confession secrète : Le Père Claude
  • 1996 - L'ex : Yann Marchal
  • 1996 - Saint-Exupéry : la dernière mission : Antoine de Saint-Exupéry, réal. Robert Enrico
  • 1997 - Si je t'oublie Sarajevo : Michel
  • 1999 - Nanà : Le comte Muffat
  • 2001 - Une fille dans l'azur : Le Pacha (commandant du porte-avions Foch (porte-avions)|Foch)
  • 2002 - La Mort est rousse : Vincent
  • 2003 - Mata Hari, la vraie histoire : le capitaine Bouchardon
  • 2003 - Leclerc, un rêve d'Indochine : le général Leclerc
  • 2005 - Dans la tête du tueur : le gendarme Jean-François Abgrall
  • 2005 - L'Empire du Tigre : Pierre Balsan

Réalisateur et scénaristeModifier

  • 1988 - La Face de l'ogre (film TV)
  • 1991 - L'Autre (film, 1991), d'après le roman d'Andrée Chédid
  • 1992 - Un été glacé (film TV)
  • 1996 - Les Caprices d'un fleuve

Réalisateur documentaireModifier

Les carnets de voyage de Bernard Giraudeau:

  • 1992 - La Transamazonienne
  • 1999 - Un ami chilien
  • 1999 - Chili Norte - Chili Sure
  • 2003 - Esquisses philippines


Retrouvez tous les détails de la filmographie de Bernard Giraudeau sur sa fiche IMDB

Honneurs et récompensesModifier

  • Premier prix de comédie classique et moderne au Conservatoire de Paris.
  • Membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.
  • Écrivain de Marine (titre honorifique décerné par la Marine nationale )
  • Le 7 octobre 2007 le prix Amerigo-Vespucci, dans le cadre du 18e Festival international de géographie de Saint-Dié des Vosges , puis le Prix des lecteurs de L'Express et le Prix littéraire de la ville des Sables d'Olonne lui sont décernés pour son roman Les Dames de nage.
Nominations aux Molières du théâtre français
Nominations aux Césars du cinéma français

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard